PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Info/Intox: Wilders agent du Mossad

Info/Intox: Wilders agent du Mossad

La Haye (NL) — D'après une lettre confidentielle, Geert Wilders aurait déclaré avoir la double nationalité néerlandaise et israélienne et être un agent du Mossad. Hoax ou pas, la lettre est du plus mauvais effet au moment où Wilders essaye de négocier son entrée au gouvernement.
La Haye (NL) — D'après une lettre confidentielle, Geert Wilders aurait déclaré avoir la double nationalité néerlandaise et israélienne et être un agent du Mossad. Hoax ou pas, la lettre est du plus mauvais effet au moment où Wilders essaye de négocier son entrée au gouvernement.

La lettre a été écrite par une ancienne employée du Parti libéral (VVD), femme d'un officier de la Maréchaussée royale, qui avait eu droit aux révélations du leader populiste lors d'un dîner en 1991. Il a raconté être de père indo et de mère juive néerlandaise (ce qu'il a ensuite occulté); avoir été recruté par le Mossad et avoir suivi un entraînement rigoureux, torture comprise; s'être baladé en voiture tout seul en Syrie pendant les vacances de Noël, et avoir un passeport néerlandais ET israélien.

Il explique aussi comment sa carrière politique fulgurante comme son divorce et son remariage ont été arrangés par « des tiers ». Quand l'employée du VVD a déclaré que son mari, dans le passé, a travaillé lui aussi avec le Mossad, Wilders se serait ressaisi et les aurait menacés: « Si jamais vous rapportez la conversation que nous avons eu, vous êtes en danger vous et votre mari. »

Cette collaboratrice libérale s'étonne qu'un tel homme puisse être monté aussi haut sans être inquiété, soit parce que c'est vrai (peut-il être élu au Parlement ou devenir ministre d'État?), soit parce que ce sont des mensonges (peut-on mentir à ce point?). Pour l'instant, on ne sait pas s'il s'agit d'un hoax ou d'un document réel.

Toujours est-il que cette lettre, alors que Wilders essaye de se vendre comme inévitablement faisant partie du prochain gouvernement, est du plus mauvais effet. Ceci au moment où la presse révèle qu'il avait dû se séparer d'un de ses candidats, n°5 sur la liste PVV, après avoir été averti par les services secrets néerlandais: Gidi Markuszower avait déjà fuité des informations sur les Pays-Bas au Mossad et aurait intimidé des Juifs critiques envers la politique israélienne de colonisation des Territoires occupés.

Bref, aux Pays-Bas règne une bonne ambiance post-électorale, vraiment.



20/06/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres