PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

"Il faut couler toute embarcation tentant de briser le blocus sur Gaza" !

(Après avoir lu cet article, j'ai hésité entre faire une crise de panique ou vomir. Cette fois on sait à qui on a affaire, que ceux qui gardent espoir une fois en bas de cette page reçoivent  toute mon admiration.PDD)
 
 

C'est pour dénoncer cet appel que je l'ai publié !  J'ai eu du DEGOUT en lisant cet appel au meurtre d'humanitaires ! Je le publie pour montrer jusqu'où ils vont notamment dans le défi au Droit international - et dans la deshumanisation ! (cf le mot "pestiférés" employé au sujet des malheureuses victimes gazaouis). Eva R-sistons à l'intolérable 

[Jeudi 24/06/2010 10:05]

 Israël continue de vivre au rythme des condamnations qui pleuvent sur notre action contre la flottille « humanitaire ». Les réactions du gouvernement Natanyahou ne peuvent que favoriser et accroître la campagne antisémite qui se développe dans le monde. Il est indispensable de prendre la réelle mesure de la situation et évaluer nos possibilités de ripostes adéquates. Il est malheureusement évident que le Hamas a des raisons de clamer sa victoire. Nos réactions sont celles d'un état occidental culpabilisé.

Nous menons une politique complexée qui manque de clarté, de vigueur et de souffle. Nous répondons au court terme sans organiser et préparer l'avenir.

Face à la Turquie, aucune mesure de rétorsion à l'action quasi militaire contre nos forces n'a été prise. Nous laissons Erdogan continuer à pérorer et à vanter l'axe antisémite Hezbollah-Hamas Téhéran-Damas et Ankara sous le regard bienveillant de la Maison Blanche. Aucune mesure diplomatique ou politique n'a été prise contre un gouvernement musulman agissant ostensiblement avec délectation contre notre sécurité et en faveur de nos pires ennemis.

Face au Hamas qui a refusé qu'Israël, dans sa naïve et stupide gentillesse, lui livre les denrées du « Marmara »,  nous ne réagissons pas. Nous n'aurions pas dû accepter que ces vivres périmés soient débarqués et en fait, ils auraient dû être détruits. De plus, nous n'avons pas suffisamment démontré que nulle aide humanitaire n'est nécessaire à tous ces parasites de Gaza vivant depuis 62 ans de leur rançonnement mafieux du monde civilisé ou plutôt de ce qu'il en reste. Les villas et les étals de cette bande de territoire juif entre les mains de terroristes criminels le prouvent amplement.

Nous n'avons pas  donné d'avertissement clair pour les prochains bateaux de terroristes qui ne manqueront pas de vouloir venir à Gaza. Il est évident que les musulmans nous enverront selon leur habitude bien rodée, des femmes en première ligne. Certaines se feront même exploser devant nos soldats. Puis, ils expédieront des enfants bardés de dynamite qui sauteront si nous ne cédons pas le passage. Faisons confiance aux Enderlin, aux Kouchner et aux Rahm pour accorder à ces actes l'écho souhaité dans le noircissement du pays.

Un Occident émasculé…

Nous serons de nouveau la cible d'un occident émasculé, munichois et dont la lâcheté face à l'Islam ne connaît plus de bornes.

En acceptant d'alléger le blocus, Natanyahou a conféré une double victoire au Hamas et ses alliés. Il a tout d'abord admis que le blocus était pénible et  n'avait pas de raison d'être aussi sévère malgré l'état de détention de notre prisonnier israélien. Il a également démontré que les pressions sur Israël pouvaient aboutir et même si les allègements ne seront que fictifs, la preuve est faite qu'Israël ne résiste pas au pseudo alibi humanitariste des barbares arabes. Par cet acte, Natanyahou a également démontré la faible valeur de notre dignité nationale et rendu service au quartet et à Mahmoud Abas dans leurs futures pressions lors de nos  négociations indirectes avec nos ennemis. La perverse influence médiatique vient du fait que les journalistes demandent pourquoi nous avons tenu le blocus trois ans au lieu de se demander pourquoi nous le levons!

L'acceptation d'une commission d'enquêtes avec  la présence d'étrangers met à rude épreuve notre souveraineté nationale. Les éléments étaient parfaitement clairs pour toute personne ayant un minimum de bonne foi. Notre commission entraînera la création d'une contre commission où l'imagination arabe se donnera libre cours et l'idiotie occidentale sa pleine mesure. Notre  commission est inutile, dangereuse et néfaste pour  notre indépendance.

La libération des « ministres et députés » du Hamas qui auraient dû croupir dans nos prisons au moins jusqu'à la libération de Shalit, si tant est qu'il fallait considérer de les libérer un jour, est une autre manifestation de la faiblesse de nos positions.

Engager le combat…

Alors que faire? Tout d'abord constater que nous sommes loin d'être seuls si nous décidons d'engager le combat médiatique et politique. « Fox news » a montré avec une persuasion certaine le rôle et le caractère de l'agression arabe contre nos soldats. Tellement persuasif qu'il valait mieux regarder cette chaîne américaine plutôt que nos pauvres commentateurs et journalistes  israéliens qui ne cessent de se tromper et de s'en  féliciter. Il faut mettre en exergue le soutien des membres du Congrès et sénat américains et des personnalités publiques comme Sarah Pallin  dont les termes amicaux pour  Israël sont un véritable encouragement à rester fermes.

L'Europe commence à réagir avec un sens réel des vérités. Tout d'abord saluons la victoire électorale en Hollande de Geert Wilders, un anti-islamiste et ami convaincu d'Israël qui a affirmé que la Jordanie devait changer de nom et s'appeler Palestine pour résoudre le problème. On aurait aimé entendre cette déclaration émaner des plus éminentes personnalités gouvernementales qui n'osent pas parler.

Les Suisses ont voté, malgré les pressions médiatiques et politiques, contre l'érection de minarets sur le sol helvète.

L'ex premier ministre espagnol Aznar a réuni des personnalités éminentes et influentes du monde politique dont l'ancien ambassadeur américain à l'ONU, pour soutenir Israël. Avec une lucidité exceptionnelle, Aznar a déclaré que si Israël chutait c'est tout le monde occidental basé sur la civilisation judéo-chrétienne qui s'écroulerait.

Dans la vieille Europe et dans le Nouveau Monde sortent de leur léthargie des voix politiques influentes, des voix religieuses des évangélistes, des voix morales de personnalités non juives qui avec intelligence, discernent le danger mortel de l'Islam. Apres la peste brune et le cholera rouge, arrive la marée verte musulmane tout aussi dangereuse pour le monde civilisé et bien plus pernicieuse.

Le langage du courage…

Il appartient à Israël de parler le langage de la clairvoyance, avec courage et sans craindre de choquer des medias et des intellectuels, des Juifs complexés et des politiciens au petit pied. Notre mission est d'expliquer clairement au monde qu'Israël représente le dernier et le seul barrage entre le tsunami de l'Islam et un monde de valeurs démocratiques de liberté.

Autour d'Israël peuvent et doivent se mobiliser les hommes conscients de la situation. Menahem Begin avait prononcé lors d'une réunion parisienne cette phrase puissante à l'époque des menées soviétiques contre l'Occident et contre Israël: « Hommes libres de tous les pays, unissez vous »! Plus que jamais, c'est l'appel que devrait lancer un véritable leader israélien. Un tel appel aurait un immense impact  dans le monde. Nous aurons alors quelques mois difficiles avec l'Administration  Obama mais pas plus difficile qu'aujourd'hui. Vraisemblablement même plus faciles car nous aurons soutenu aux Etats Unis pour les élections de mi-mandat ceux qui tiennent à maintenir les USA dans le camp de la liberté.

Nous devons également clairement annoncer sans frémir que toute embarcation tentant de briser le blocus sur la bande pestiférée de Gaza sera considérée comme créant un acte de guerre et traitée comme tel. Ces embarcations devront être coulées par nos navires de guerre et toute personne à son bord considérée comme un terroriste pris sur le fait d'une action militaire hostile. Que les navires français se préparent à recueillir les rescapés à leur bord!

Pour être crédible à l'avenir, il faut couler le premier navire qui se présentera quelle que soit sa cargaison, sa nationalité, le nombre de terroristes masculins ou féminins transporté.

Nous serons toujours aussi haïs par ceux qui nous haïssent déjà. Nous serons davantage appréciés par ceux qui saluent notre rôle. Ce qui est certain, c'est que nous serons de nouveau respectés par le monde, craints par nos ennemis et que notre dignité nationale sera retrouvée.


Jacques KUPFER

//www.israel7.com/2010/06/il-faut-les-couler/



03/07/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres