PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Hyllary Clinton en RDC : les USA promettent des pansements aux congolais

Hyllary Clinton en RDC : les USA promettent des pansements aux congolais

12 août 2009 par Cédric Kalonji Lu 294 fois 10 commentaires Envoyer par E-mail

Hillary Clinton en visite en république démocratique du Congo

Hillary Clinton a quitté Kinshasa ce mardi après une visite qui l’a mené tour à tour à Kinshasa la capitale et à Goma, chef de la désormais très célèbre province du Nord-Kivu. La bonne gouvernance et lutte contre les violences sexuelles sont les deux principaux sujets sur lesquels s’est attardée la secrétaire d’Etat américaine qui a exprimé le vœu de voir arrêtés et condamnés les militaires responsables de violences sexuelles.

Elle a en outre indiqué avoir eu une « discussion très franche » avec le président congolais et a par ailleurs annoncé un financement de 17 millions de dollars américains, somme destinée à la formation de femmes policières, et à l’aide médicale et psychologique pour quelque 10.000 victimes de violences sexuelles.

Hillary Clinton a en outre estimé que la RDC « a besoin d’une armée bien payée et entraînée, qui protègera la population, et n’éprouvera pas le besoin de se nourrir sur son dos ».

Tous ces problèmes relevés sont bien réels mais j’ai tout de même un petit pincement au cœur et j’éprouve une certaine déception quant au fond même de l’ensemble du message de la secrétaire d’Etat. En parlant des viols et autres conséquences des conflits armés à l’est de la RDC, elle oublie ou omet volontairement de mentionner les vraies causes de ces atrocités qui sont le trafic d’armes et de minerais dans cette zone au sol riche. Une attaque de plus contre les conséquences, une nouvelle promesse d’argent pour financer des pansements, mais rien de durable pour soigner définitivement la maladie.

Sans vouloir défendre les dirigeants congolais qui se distinguent plus par leur prédation et leur course effrénée pour l’enrichissement rapide que par une bonne gestion de leur pays, je pense que parler du drame Congolais sans pointer clairement du doigt toutes les multinationales tant américaines qu’européennes qui profitent du désordre qui prévaut dans les Kivu pour se procurer du minerais lowcost est une grave omission.

Pour que la paix se rétablisse en RDC, je pense qu’il est important que tous les responsables directs et indirects de cet imbroglio meurtrier soient clairement identifiés et reconnus comme tel. Je rêve du jour où la Cour pénale internationale s’attaquera aux fournisseurs d’armes et de munitions en plus des acheteurs qui les utilisent sur la population congolaise.



12/08/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres