PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Guerre Libye: Engrenage meurtrier, colonial, d'agression - décidé par BHL !

Guerre Libye: Engrenage meurtrier, colonial, d'agression - décidé par BHL !

Libye : Le mirage de Sarkozy…

Plus d’un mois après les premières frappes françaises contre la Libye, on peut déjà faire quelques constatations.

Il s’agit, purement et simplement, d’une agression de l’OTAN, c'est-à-dire du bras armé de l’USraël et de l’Union européenne contre un État souverain en proie à des troubles intérieurs.

Le régime, qui est toujours en place, dispose d’un soutien populaire beaucoup plus important que ne l’avait prévu les agresseurs, et cela malgré la brutalité des moyens utilisés par l’OTAN.

‣ Les insurgés que les médias occidentaux ont baptisés du nom pompeux de « Conseil national de transition » (CNT), apparaissent comme un conglomérat informel sur le terrain dont les vrais dirigeants se trouvent à l’étranger et ne comptent que sur l’agression de l’OTAN pour parvenir au pouvoir.

‣ L’échec des frappes pose à nouveau la question de l’intervention terrestre avec les conséquences que l’on imagine facilement, à savoir une guerre longue et difficile. Compte-tenu de la topographie de la Libye (un désert), une telle guerre ne pourra que s’étendre vers les pays frontaliers (Algérie, Niger, Tchad…). Les résistants libyens ne pourront compter que sur la mobilité et les soutiens qu’ils trouveront parmi la population des pays voisins. Toute la zone du Sahara et du Sahel est concernée et, en prolongement, l’Afrique.

Espérant sans doute éviter un tel scénario, l’OTAN mise sur des divisions internes au sein du gouvernement libyen. Après quelques défections les premiers jours, le régime semble tenir, voire se renforcer. Les raids sur « des sites militaires et civils » qui ne sont que les principales villes du pays (Tripoli, Syrte, Al Khoms, Al Assa…), avec les victimes civiles innombrables, montrent à la partie de la population qui aurait pu être hésitante le vrai visage de leurs « libérateurs », à savoir le même visage qu’ils ont en Irak et en Afghanistan : des assassins de populations civiles qui veulent occuper leur pays.

Pourtant, le premier pas officiel de l’intervention terrestre a commencé. Londres, Paris et Rome ont décidé d’envoyer des « conseillers » auprès des rebelles. Leur mission serait d’aider les opposants à se structurer, ce qui implique, forcément, des livraisons massives d’armes et la participation de ces conseillers aux combats. Cette décision n’a pas fait l’objet de débats en France. Majorité et opposition sont unies quand il s’agit de guerres coloniales ou d’agressions contre des pays musulmans. La seule exception concerne les régimes arabes qui ont la sympathie d’Israël et fournissent des bases militaires à l’USraël, à savoir les monarchies pétrolières du Golfe qui répriment impunément la population civile de Bahreïn. A Paris, on préfère distraire les Français avec le dernier sondage concernant la prochaine élection présidentielle. Pendant ce temps, notre pays s’enfonce dans la guerre et les récentes pertes en Afghanistan le prouvent bien. Il serait largement temps que nos compatriotes en prennent conscience avant qu’il ne soit trop tard !

En Grande-Bretagne, il semble que cet envoi de conseillers soulève davantage de questions dans l’opinion publique et la classe politique. Ainsi, le grand quotidien britannique The Telegraph (l’équivalent, par son ancienneté et son audience, du Figaro en France) s’inquiète, et nous apprend que cette préoccupation traverse tout l’éventail politique. Ce journal rappelle, opportunément, que c’est par l’envoi de « conseillers » que le Président Kennedy (un démocrate jeune et souriant comme Obama) a mis le doigt dans l’engrenage vietnamien qui, très vite, s’est transformé en une guerre de plus de 10 ans avec la défaite cuisante que l’on sait pour les États-Unis, mais causant tout de même deux millions de morts au bas mot parmi les populations indochinoises…

Cet avertissement de la presse anglaise, après l’abstention allemande à l’ONU et la prudence relative d’Obama, pourrait laisser croire que le gouvernement [Sarkozy / Bernard-Henri Lévy] se veut le fer de lance de l’agression, le meilleur « fils aîné d’Israël », le plus engagé dans les guerres menées actuellement. Et il est de bonne politique que les Anglo-Saxons voient la France se couper un peu plus de l’opinion arabe, escomptant en tirer les profits pour plus tard…

Nous avons en France, une situation inédite : d'une part un Président de plus en plus coupé de la population (et ce n’est pas la promesse de la prime de 1000 euros faite à certains salariés qui changera quelque chose : les salariés concernés prendront la prime et ne voteront pas pour Sarkozy !), et d'autre part un conseiller sioniste, Bernard-Henri Lévy, milliardaire mondain qui n’a jamais caché qu’il n’aimait pas la France, et qui décide de notre politique étrangère, c'est-à-dire de la paix ou de la guerre, de la vie ou de la mort !  Ajoutons à cela une Assemblée nationale qui est aphone quand elle n’est pas couchée, et nous avons tous les ingrédients pour que notre pays continue à s’enfoncer un peu plus dans la guerre, la crise économique et le malheur.

Les guerres dans lesquels la France est impliquée concernent tous les citoyens. A eux de demander des comptes à leurs élus (s’ils les connaissent et s’ils ont encore confiance en eux). Ne laissons pas le lobby sioniste décider à notre place. Si Bernard-Henri Lévy veut faire la guerre pour aider Israël, qu’il la fasse mais pas avec des poitrines françaises !  Il faut que la question de la paix et de la guerre redevienne centrale dans les débats à venir. Ce sera à nous de le faire, puisque Droite et Gauche sont d’accord sur ce sujet et préfèrent ne pas en parler. Alors oui, parlons d’insécurité, la vraie : celle que fait courir à la France le lobby sioniste au pouvoir à l’Élysée !


Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

 

http://www.partiantisioniste.com/communications/libye-le-mirage-de-sarkozy-0691.html



28/04/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres