PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Grande-Bretagne: la fuite de pétrole continue

Grande-Bretagne: la fuite de pétrole continue

Posted: 16th août 2011 by benji in Écologie et environnement

Cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu de gros problème quand aux marées noires! Dans le pays qui a connu moult remous ces derniers jours, il y a une fuite de pétrole considérée comme étant la plus grave de ces 10 dernières années, mais les paroles sont rassurantes, aucun risque pour les côtes, ils espèrent que le pétrole que cela se dispersera dans l’eau. Mieux encore, la fuite qui pourrait atteindre plusieurs centaines de tonnes n’est pas inquiétante, tout est sous contrôle! Dormez braves gens!

La fuite de pétrole, qui s’échappe depuis la semaine dernière d’une plate-forme du groupe Shell en mer du Nord, au large de la Grande-Bretagne, est la plus importante depuis une décennie dans la région, a affirmé aujourd’hui le gouvernement britannique, qui assure cependant qu’elle n’atteindra pas les côtes. « La fuite pourrait atteindre plusieurs centaines de tonnes », a annoncé le ministère de l’Energie dans un communiqué, en précisant que cette estimation était revue en permanence, et que les gardes-côtes procédaient à des survols deux fois par jour pour surveiller la situation.

« Même si elle est petite en comparaison avec l’incident du golfe du Mexique, cette fuite est substantielle » à l’échelle du Royaume-Uni, a ajouté le ministère de l’Energie.

Si l’estimation se confirme, cette fuite sera plus importante que celles enregistrées depuis 2001 en mer du Nord, au large de la Grande-Bretagne. En 2009, moins de 51 tonnes de pétrole au total s’étaient échappées des installations pétrolières situées dans la zone, selon un bilan établi par le ministère de l’Energie. A titre de comparaison, l’explosion l’an dernier d’une plateforme exploitée par le groupe britannique BP au large de la Louisiane avait déversé des dizaines de millions de litres de brut dans le golfe du Mexique.

Shell s’efforce d’arrêter la fuite

Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell avait annoncé la semaine dernière avoir repéré une fuite de pétrole sur un oléoduc reliant la plate-forme pétrolière Gannet Alpha qu’il opère à environ 180 kilomètres au large d’Aberdeen, ville située sur la côte orientale de l’Ecosse. Shell avait cependant indiqué ce week-end que la fuite était désormais « sous-contrôle » et « considérablement réduite », et qu’il s’efforçait de l’arrêter totalement.

Le ministère de l’Energie a assuré, comme l’avait déjà fait le groupe pétrolier, que cette fuite ne devrait pas provoquer de marée noire. « On ne s’attend pas à ce que le pétrole atteigne les côtes et on prévoit en fait qu’il se dispersera naturellement » dans la mer, a-t-il indiqué.

Source: lefigaro.fr

Et une autre marée noire en Chine, mais là non plus, il ne faut pas s’inquiéter, tout va bien!

PEKIN — Une fuite de pétrole qui a pollué des milliers de km2 dans le golfe du Bohai (nord-est de la Chine) s’est révélée plus importante que ce qui avait été estimé, a admis vendredi la société américaine ConocoPhillips, qui a promis de nettoyer la marée noire d’ici fin août

ConocoPhillips avait d’abord estimé qu’une quantité de 1.500 barils de brut et de boues polluées s’était échappée de deux plateformes qu’elle opère en mer avec la société étatique chinoise CNOOC.

Dans un communiqué vendredi, ConocoPhillips a indiqué qu’en fait les fuites équivalaient à plus de 2.100 barils.

« ConocoPhillips Chine enregistre des progrès importants dans les opérations de nettoyage, sur le plancher marin, des boues de forage contenant du brut », a affirmé Georg Storaker, président de ConocoPhillips Chine.

Selon lui seulement des « résidus » de brut ont été rejetés sur le rivage.

L’Administration d’Etat chinoise chargée de la gestion des océans a accusé début août ConocoPhillips de traîner les pieds dans les opérations de nettoyage.

La fuite de brut n’avait été rendue publique qu’au bout de plusieurs semaines, aggravant les possibles conséquences pour la santé humaine et l’environnement.

En juillet 2010, l’explosion de deux oléoducs dans le nord-est de la Chine avait provoqué l’écoulement d’environ 1.500 tonnes de pétrole vers la mer Jaune, selon le gouvernement, mais selon Greenpeace, la fuite pourrait avoir été 60 fois plus importante.

Source:  AFP via google.com

Bon, quand ils en auront marre de nous prendre pour des glands!!! Une marée noire n’est jamais anodine, il y a toujours un impact sur l’environnement et sur les animaux, mais c’est là un bien moindre souci quand il y a de l’argent en jeu…



16/08/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres