PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Gaza attaqué à nouveau : Il n’y a aucune excuse pour ne pas agir cette fois-ci

Gaza attaqué à nouveau : Il n’y a aucune excuse pour ne pas agir cette fois-ci

vendredi 19 août 2011 - 14h:24

Julie Webb-Pullman


Mise à jour [11H20 19/8/11 NZT] - Une grosse bombe a frappé la ville de Gaza dans le complexe policier de Al Ansar. Al Aqsa fait état de neuf morts certaines et de nombreux blessés.

 

(JPG)
Victimes palestiniennes de l’agression israélienne contre la bande de Gaza
 

Julie Webb Pullman de Gaza : « Un enfant de 13 ans a été tué près de chez moi... Adham Al Samra est je crois le nom de l’enfant mort, et 6 membres de la famille Al Samra ont été blessés. »

Les attaques sont venues de la terre et de la mer. On rapporte que des hélicoptères Apaches entrent maintenant dans l’espace aérien de Gaza.

 

Ce soir Gaza est attaqué par les Forces de Défense Israéliennes (IDF) suite à une série d’attentats sur des cibles militaires israéliennes à 20km au nord de la ville de Eilat qui se trouve au sud d’Israël près de la frontière égyptienne.

 

Le Hamas a nié toute implication dans les attentats qui ont causé la mort de 7 personnes et en blessé au moins 14 en disant que leur stratégie est de résister « à l’occupation de la terre palestinienne de l’intérieur plutôt que de l’extérieur ».

 

Bien que les attaques viennent de l’intérieur du territoire israélien et de la frontière égyptienne, le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, et le premier ministre Benjamin Netanyahu ont immédiatement déclaré qu’ils considéraient le Hamas comme responsable et qu’ils se vengeraient « de toute leur force ».

 

Ce soir au moins 6 Palestiniens ont été tués à Rafah, une ville du sud de la bande de Gaza par des attaques de l’armée israélienne sur une maison qui selon les rapports appartient à un officiel du Comité de Résistance Populaire, Khaled Shaath, dont les filles ont été blessées.

 

L’armée a largué des tracts menaçants sur Rafah comme ils l’avaient fait avant l’opération Cast Lead de décembre 2008.

Faisant fi de l’obligation légale ou morale qu’elle a d’établir les responsabilités dans l’attaque d’Eilat, l’armée israélienne continue ses opérations contre Gaza et les Gazaouis se préparent à une « nuit sanglante » sachant que peu importe qui est responsable -et il s’agit peut-être simplement d’une tentative cynique de détourner l’attention de l’agitation à l’intérieur d’Israël- ce sont les Gazaouis qui en paieront le prix.

 

La communauté internationale va-t-elle une fois de plus abandonner les Palestiniens à la nouvelle punition collective qui leur est infligée alors qu’ils ont droit comme tout un chacun à la sécurité et en ont même plus besoin que jamais ?

 

* Julie Webb-Pullman est un écrivain freelance de Nouvelle Zélande qui collabore à Scoop depuis 2003. Elle a récemment réussi a rentrer à Gaza pendant une brève période quand le passage de Rafah a ouvert.

 

 

 

 

18 août 2011 - Scoop - Pour consulter l’original :
http://www.scoop.co.nz/stories/HL11...
Traduction : Dominique Muselet



21/08/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres