PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Fukushima 29 + 28 + 27 juin Les Veilleurs de Fukushima

L’article de Dominique: Fukushima/2012: Contamination radioactive de la chaîne alimentaire planétaire est ici sur le blog.

 

Nous conseillons, de plus, à toute personne intéressée par les conséquences permanentes du désastre de Fukushima de consulter le site de Next-up ou bien le site de Aweb2u pour ses excellentes traductions ou bien encore le blog de Fukushima. Avertissement: toute information émanant de TEPCO, du Gouvernement Japonais ou des psychopathes de l’AIEA est bien évidemment à prendre avec des pincettes. Ce sont des menteurs et ils ont menti depuis trois mois.

Toute révélation émanant de TEPCO ne peut que cacher une situation considérablement plus désastreuse.

 

Les Veilleurs de Fukushima. Un recensement de tous les veilleurs/lanceurs d’alerte sur la problématique de Fukushima.

 

- 29 juin 2011: Du Tellurium 129 détecté pour la première fois à Fukushima. Il a été détecté près de la prise d’eau du réacteur 1 de Fukushima-Daiichi.

 

- 29 juin 2011: La valse des menteurs. Le NISA (Agence de Sécurité Nucléaire du Japon) nomme un nouveau porte-parole, le 4 ème depuis le désastre nucléaire. Le premier a été viré le 12 mars pour avoir osé évoquer la fusion du réacteur 1, le second porte-parole fut viré le 13 mars pour incompatibilité d’humeur, le troisième, Hidehiko Nishiyama, a été viré aujourd’hui pour cause de relation extra-conjugale (c’est du moins le prétexte officiel). Son successeur est maintenant Yoshinori Moriyama.

 

- 29 juin 2011: Le Laboratoire Atomique de Los Alamos totalement encerclé par l’incendie. Selon les témoignages des pompiers dans la nuit de mardi à mercredi. Le capitaine des pompiers de Los Alamos a déclaré qu’ils pouvaient déployer des matières anti-incendie au cas où l’incendie s’introduirait sur le site du Laboratoire Atomique. Rappelons que 30 000 barils de 220 litres de déchets au plutonium sont entreposés sous des tentes en attendant le prochain Déluge.

 

- 29 juin 2011: L’incendie a Los Alamos s’étend inexorablement. Aujourd’hui, il n’y a aucun espoir de contenir cet incendie qui pourrait atteindre 50 000 hectares très rapidement. Les quelque 200 000 résidents de la capitale du Nouveau-Mexique, Santa Fé et sa région, commencent à angoisser des risques possibles de contamination radioactive. Santa Fé est à 40 km à vol d’oiseau du Laboratoire Atomique de Los Alamos.

 

- 29 juin 2011: Nouvelle fuite découverte par TEPCO: 1000 millisieverts/heure. Cette fuite s’écoule du réacteur 2, près des turbines, vers l’extérieur, à savoir dans un fossé à 50 mètres de l’océan. Selon le Telegraph, Yukio Edano, le porte-parole du Gouvernement Japonais, aurait dit que cette fuite est peut-être causée par une « fusion temporaire du coeur du réacteur ». Soit le Telegraph n’ pas bien compris, soit le porte-parole est tombé dans une faille spatio-temporelle et n’a pas suivi le cours des non-événements de ces derniers mois.

 

- 29 juin 2011: A Fort Calhoun: le Moyen-Age et le Nucléaire. Les employés de l’opérateur local sont maintenant obligés d’escalader les barrages de sacs de sable pour acheminer à la main des bidons de fuel pour faire fonctionner les générateurs au coeur de la centrale. N’est ce pas un humoriste national qui évoquait récemment la problématique du Moyen-Age en lien avec le nucléaire?

Au train où se précipitent les non-événements nucléaires, l’industrie nucléocrate pourrait peut-être proposer un manuel de gestion d’urgence des réacteurs nucléaires en perdition: sacs de sables, couteau-suisse, bouts de ficelle, zéolite, générateurs solaires, journaux et couches-culottes usagées (pour les fuites) … sans oublier un compteur Geiger (juste au cas où) et des bombes lacrymogènes pour écarter tout journaliste digne de ce nom.

 

- 29 juin 2011: Fort Calhoun: L’eau infiltrée dans la centrale nucléaire est traitée comme des effluents radioactifs. Juste au cas où, bien évidemment: qui aurait l’idée saugrenue d’insinuer que des infiltrations dans une centrale nucléaire pourraient générer un risque radioactif? D’ailleurs le Grand Nucléocrate du NRC (agence de sécurité nucléaire US) l’a dit, à la télévision locale (1mn30): « au fil des jours, les risques diminuent dramatiquement ». Plus c’est inondé, moins c’est risqué dramatiquement. Est-ce bien cela qu’il faille comprendre? Un discours à la mode Orwell ou à la mode Fukushima?

 

- 28 juin 2011: Le service de l’Environnement du Nouveau Mexique a commencé à analyser l’air autour de Los Alamos. Les analyses de l’air portent sur le tritium radioactif et autres substances radioactives qui pourraient s’échapper par mé-garde du Laboratoire Atomique de Los Alamos quasiment désaffecté face à l’immense danger de l’incendie. Ce n’est sûrement qu’une coïncidence (une de plus) mais, depuis plusieurs mois, sur la côte ouest des USA, d’étranges rumeurs circulent quant à la possibilité que de vilains terroristes (bronzés, n’en doutons-pas) pourraient voler du combustible nucléaire, ou une ogive nucléaire en vadrouille, pour occasionner une attaque sur le sol US.

 

- 28 juin 2011: Le système de refroidissement a lâché dans une centrale nucléaire du New-Jersey. Ce problème est arrivé, dimanche soir, sur le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Salem dans le New-Jersey.

 

- 28 juin 2011: Fuites en série à la centrale de Paluel. L’article avec des photos est ici. « Fuites à répétition, rejets de gaz radioactif, déclenchements de balises d’alertes, contaminations de travailleurs : depuis plus d’un mois, l’une des plus grosses centrales nucléaires françaises, le site de Paluel, en Haute-Normandie, connaît des dysfonctionnements en série. La multiplication des incidents crée un vent de panique chez les agents qui y travaillent, selon des témoignages et des documents exclusifs recueillis par Mediapart. »

 

- 28 juin 2011: A Los Alamos, il est prévu de lancer un nouveau programme de production d’armes nucléaires. Le laboratoire atomique de Los Alamos est l’endroit de la planète qui stocke le plus d’ogives nucléaires. Mais cela n’est jamais assez pour les déments militaristes qui détruisent notre monde. Une nouvelle tranche de production d’ogives nucléaires est en projet pour un coût de 6 milliards de dollars. Une tranche équivalente est également en projet dans le Tennessee.

Aujourd’hui, le feu s’est étendu sur plus de 30 000 hectares.

 

- 28 juin 2011: 9740 becquerels/kilogramme de césium radioactif dans les cendres des incinérateurs à Tokyo. Le centre de traitement des déchets urbains de Edogawa-ku dans la partie est de Tokyo qui gère 600 tonnes de déchets ménagers par jour dans deux incinérateurs a finalement analysé les cendres émanant de ses incinérateurs et y a détecté 9740 becquerels/kilogramme de césium radioactif.

Voici les analyses pour d’autres centres de traitement des déchets urbains, et pour le césium radioactif, dans la ville de Tokyo: Katsushika: 6610 becquerels/kg ; Ota: 6030 becquerels/kg ; Koto: 4850 becquerels/kg ; Meguro: 4180 becquerels/kg.

 

- 28 juin 2011: Des fuites de tritium radioactif dans 48 centrales aux États-Unis. Les centrales nucléaires, cela fuit de partout, tout le temps, inexorablement: sans doute cela fait-il partie du plan et les USA n’échappent pas au syndrome. Un article sur Basta.

 

- 28 juin 2011: Fort Alamos: le karma nucléaire de la bombe ou une super bombe nucléaire? Le sénateur a confirmé ce que disait le chef des pompiers locaux, à savoir qu’ils n’avaient jamais vu cela. Ce feu, menaçant présentement Los Alamos, a dévasté en deux jours autant que le catastrophique feu de l’année 2000 en 17 jours.

 

- 28 juin 2011: 30 000 containers de déchets à la sauce plutonium sur le site de Los Alamos presque englouti par les flammes. L’incendie fait rage actuellement à quelques kilomètres du site de stockage des déchets au plutonium: 30 000 containers de 220 litres sont sur ce site en attendant soit la Vague (peu plausible), soit les Feux de forêts qui permettront de disséminer encore un peu plus de poisons nucléaires dans la biosphère. A propos, où sont-ils stockés? Sous des tentes, bien sûr, c’est le Nouveau-Mexique, toujours le ciel bleu azur.

 

- 28 juin 2011: A propos d’uranium appauvri pour enrichir les coffres-forts de la mafia globaliste: Tripoli bombardé ne faiblit pas. Un nouvel article, sur le site du Réseau Voltaire, de Thierry Meyssan qui fait le point sur la libération forcenée du peuple Libyen (à grand renfort de bombes à uranium appauvri). Un missile sur 10, lancés par l’OTAN, atterrit au petit bonheur la malchance.

 

Pour quelques autres articles concernant les bombes à uranium appauvri sur la Libye, et quelques autres problématiques afférentes et troublantes, voir:

- Libye: les preuves en images du bombardement par l’OTAN de l’Université Nasser de Tripoli. Lien.
- Libye, le Fukushima de la guerre. Lien.
- Des bombes à l’uranium appauvri pleuvent sur la population libyenne. Lien.
- Avec le Sirocco, l’uranium appauvri protège-t-il les civils libyens et européens? Lien.

 

Et pour le Nettoyage ethnique des Libyens noirs: c’est sur le site du Grand Soir.

Quant à ce qui se passe réellement en Syrie. Voir l’article de Nabil Antaki sur le site Mondialisation. Et si les criminels de l’OTAN s’en prennent à la Syrie comme à la Libye, les bombes libératrices à l’uranium appauvri vont pleuvoir également sur le peuple Syrien. Voir également l’article de Thierry Meyssan: Le plan de déstabilisation de la Syrie.

 

- 28 juin 2011: Evacuation de Los Alamos au Nouveau-Mexique. Les autorités de la région ont demandé aux résidents d’évacuer les lieux et l’évacuation des 12 000 résidents est actuellement en cours. Le laboratoire atomique de Los Alamos contient un certain nombre de tonnes de plutonium, d’uranium, d’americium, etc. Pas de soucis, les bâtiments de stockage ne peuvent pas être détruits par des incendies, selon Kevin Roark, le porte-parole du Laboratoire Atomique. En 2000, l’incendie qui avait touché le Laboratoire atomique avait provoqué des dégâts à hauteur d’1 milliard de dollars. 2011: Le Nucléaire dans la Tourmente. Et l’humanité aussi. Idem pour la biosphère.

 

- 27 juin 2011: Intox des media Français à propos de Fukushima. Ce n’est pas une nouvelle, cela fait presque 4 mois que cela dure et que cela dure encore.

Ce matin, Le Monde informatique publie un article intitulé « Fukushima : Tepco a commencé à recycler l’eau décontaminée dans les réacteurs ». Génial, archi-magnifique, quel progrès, bla-bla-bla… Mais ce qu’ils oublient de dire, c’est que le système, tout nouveau tout beau, utilisant l’eau décontaminée a été lancé à 16h20 aujourd’hui, par TEPCO, et s’est arrêté au bout d’une heure et demie pour cause de grosses fuites. Il est vrai qu’il n’est pas aisé de contrôler en permanence les 4 km de tuyauteries qui transportent « l’eau décontaminée » vers les trois « réacteurs » en ruine totale.

 

Un autre exemple d’intoxication forcenée peut se retrouver dans le blog « sciences » (tous aux abris) du journal Libération à la solde des Rothschild. Ce blog est tenu par Sylvestre Huet. Est-il subventionné par l’industrie nucléaire pour sortir une telle quantité de niaiseries et de mensonges criminels sur Fukushima?

 

- 27 juin 2011: Fort Calhoun: Le bâtiment des turbines est maintenant inondé. Après plusieurs semaines d’un SILENCE TOTAL, les media globalistes aux USA ont tous commenté dimanche l’état d’alerte à la centrale nucléaire de Fort Calhoun (suite à la rupture du boudin de trois mètres de hauteur) en annonçant que le grand directeur de la NRC allait se précipiter à Fort Calhoun pour évaluer la situation. Un mensonge énorme, un de plus, car le directeur de la NRC était attendu sur le site dès dimanche matin: sa visite était programmée depuis plusieurs jours. Il est donc arrivé quelques heures après que le gros boudin qui protégeait la centrale nucléaire eût été percé en pleine nuit par un engin lourd non identifié. Quelle coïncidence.

 

Le mot d’ordre sur place est: pas de panique, tout va bien se passer. Ce que les ignobles menteurs ont prétendu pour Fukushima pendant 3 mois. Difficile de se sentir très rassurés lorsqu’il est clair, sur les photos du dossier spécial Fort Calhoun de Next-Up, que des sacs de sable sont empilés contre des ouvertures du bâtiment du réacteur. Et qu’il est clair que le boudin ayant lâché, ces sacs de sable sont maintenant sous l’eau. Et comme le dit Arnie Gundersen « Les sacs de sable ne font pas bon ménage avec un réacteur nucléaire ». Assurément. D’ailleurs, cela fait longremps que l’on n’a plus entendu Arnie Gundersen. Aurait-il reçu la visite d’hommes en noir?

 

Alors espérons vraiment que cela va bien se passer pour les centrales nucléaires de Cooper et de Fort Calhoun dans le Nebraska. Parce que si cela se passait mal, cela se passerait très mal: on peut s’imaginer les conséquences d’une catastrophe nucléaire disséminée par une méga-inondation sur des millions d’hectares. Aujourd’hui, personne ne sait combien de millions d’hectares de terres agricoles sont présentement inondées dans le Mid-West: 5, 6, 7 millions d’hectares? Pour comparaison, la surface agricole de la France est de 20 millions d’hectares.

Une catastrophe nucléaire dans le Nebraska = disparition de la Corn Belt. En première salve. En seconde salve: toute la partie est des USA est sous le Jet Stream soufflant de l’ouest vers l’est.

 

- 27 juin 2011: Fort Calhoun au Nebraska: encore 91 cm avant le risque de fusion du réacteur. En 2010, le NRC aux USA avait informé l’opérateur que la centrale nucléaire risquait une fusion du réacteur au cas où une inondation atteindrait 1010 pieds au-dessus de la mer (307,85 mètres). Le niveau de l’inondation du Missouri est aujourd’hui de 1007 pieds au dessus du niveau de la mer (306,94 mètres). C’est du moins ce niveau qui était annoncé pour le 23 juin. Il resterait donc 91 cm de latitude, si l’on en croit le NRC (Nuclear Regulation Commission) avant d’évacuer la région. Voici une vidéo toute fraîche.

 

- 27 juin 2011: Le centre nucléaire de Los Alamos évacué au Nouveau-Mexique. Les incendies qui ragent dans l’état du Nouveau-Mexique sont à 1 km du Laboratoire Atomique de Los Alamos. Tout va bien, comme d’habitude.



29/06/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres