PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

France – Colombie: Tanks et Diplomatie

France – Colombie: Tanks et Diplomatie

Le Grand Soir, 17 septembre 2010

par Hernando Calvo Ospina

Pierre Lellouche, secrétaire d’état français chargé des affaires européennes, était l’envoyé du président Sarkozy à la cérémonie d’investiture de Juan Manuel Santos. Profitant de son séjour, il a donné une conférence dans l’élitiste Université Javeriana de Bogota.

Selon le quotidien El Tiempo (1), il a déclaré à cette occasion que la France, en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, soutiendrait la candidature de la Colombie à un siège de membre non permanent. « Le combat pour la sécurité est très important pour nous et nous savons que la Colombie veut affirmer sa diplomatie dans le monde ; pour nous c’est très positif, en particulier si la Colombie décide de se présenter comme membre du Conseil de sécurité, un événement qui peut se produire dans les prochaines années », a affirmé le diplomate.

L’article précisait que « des sources proches du ministère des affaires étrangères ont qualifié de “positive” la décision de la France et ont réaffirmé que cela rendait plus probable l’entrée de la Colombie dans ce club très select. » Le même ministère a confirmé qu’un tel statut était souhaité pour l’année 2011.

Le soutien de la France coïncide avec l’intention de Bogota d’acheter 40 tanks de guerre Leclerc. Selon des médias français, les tanks seraient destinés au Nord de la Colombie, à la frontière avec le Venezuela « pour contrecarrer l’acquisition par Hugo Chávez de tanks russes T-90. C’est la première fois que la Colombie cherche à s’équiper d’un tank aussi puissant. » Cette information est connue depuis le début de l’année, mais les négociations se poursuivent. (2)

La France souhaite conclure cette affaire le plus vite possible, car d’autres pays, connaissant les appétits de guerre de la Colombie, lui font des offres. Certaines sont attrayantes, par exemple celle des Pays-Bas, qui voudrait revendre quelques-uns de ses tanks Leopard 2, de fabrication allemande. L’Italie aussi propose des tanks Ariete. Israël offre le Merkeva et la Corée du Sud ses K-1A1.

Etant donné la proximité militaire et politique de la Colombie avec Israël, des militaires colombiens ont déjà testé le Merkeva sur le terrain.

La concurrence est donc vive. La France a donc compris qu’en offrant à la Colombie son appui à l’élection au Conseil de sécurité, elle détenait un hameçon non négligeable pour faire pencher la balance en faveur de ses tanks. Parmi tous les concurrents, elle est la seule à pouvoir le faire. Et c’est un argument de taille.

Pourtant les tanks Leclerc ne sont pas neufs et ils demeurent quand même parmi les plus chers du marché. De plus, les experts français disent qu’ils auront besoin de nombreuses modifications pour être efficaces sur la zone géographique colombienne, sans oublier le coût élevé de leur entretien.

Mais peut-être est-ce le prix à payer pour l’impunité. Le président sortant Uribe Vélez, accusé de crimes de guerre et de Lèse Humanité en Colombie, pourrait être placé à la tête de la délégation à l’ONU. Ainsi se prolongerait son immunité diplomatique qui le met à l’abri des tribunaux.

Hernando Calvo Ospina
//hcalvospina.free.fr/spip.php…



18/09/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres