PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Fox News s'excuse de les avoir traités pendant des années de «conspirationnistes».

Des proches de victimes du 11-Septembre interpellent l'opinion sur une chaîne républicaine

Paru le Mardi 23 Novembre 2010

   JACQUES SECRETAN    

International CONTROVERSE - La chaîne de télévision Fox new, proche de la droite dure, a consacré plusieurs émissions critiques à l'égard de la thèse officielle des attentats à New York en 2001.
La presse suisse (et internationale) emboîtera-t-elle le pas à Fox News, ces prochaines semaines? Depuis une dizaine de jours, les conclusions de la commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre 2001 sont remises en question au-delà du cercle habituel des sceptiques. Proche de la mouvance Tea Party, donc de l'opposition la plus dure au gouvernement Obama, la chaîne de télévision Fox News vient de consacrer plusieurs émissions à un spot diffusé depuis quelques semaines sur les grandes chaînes étasuniennes. C'est la première fois qu'un média de la «grande presse» donne une telle visibilité aux critiques de la thèse officielle, qui, rappelons-le, a été établie durant la présidence de George W. Bush.
Le spot (payant) qui fait rebondir la controverse, souligne que plus de 1200 ingénieurs et architectes sont aujourd'hui convaincus que l'écroulement du WTC 7, le troisième gratte-ciel – haut de 186 mètres – tombé à New York sept heures après les tours jumelles, ne peut pas avoir été causé par les incendies qui y ont fait rage et par l'affaiblissement de ses structures. De nombreux proches des victimes, filmés en gros plan, réclament la vérité au nom des disparus. Fox News leur a redonné la parole, s'excusant de les avoir traités pendant des années de «conspirationnistes». ( Ils sentent que le vent est en train de tourner )
La thèse officielle, présentée en 2008 pour la tour numéro sept, résistera-t-elle au vaste courant d'opinion qui revendique, depuis des années, une nouvelle enquête, sérieuse et exhaustive, visant à lever les doutes qui perdurent autour des attentats du 11-Septembre? Et, à terme, cette flambée pourrait-elle déboucher sur un nouveau Watergate?


«Soulevé du sol»

«Dans de tels cas, ce ne sont que les actions en justice qui ont fini par révéler la vérité», souligne Richard Golay, qui préside l'association romande Le 11-Septembre en question. Il cite le professeur émérite de l'EPFZ Jörg Schneider, spécialiste d'ingénierie des structures, qui lui a déclaré: «La manière et la vitesse avec lesquelles s'est écroulé le bâtiment WTC 7 ne peuvent s'expliquer que par une cause intentionnelle.» Le professeur Schneider considère toutefois que l'écroulement des deux tours jumelles a bien été causé par l'impact des deux avions et les incendies qui en ont résulté. «Ne cessez pas de poser des questions!» dit-il à ceux qui veulent connaître la vérité. De telles observations interpellent quiconque serait tenté d'en rester à l'inacceptable «on ne saura jamais ce qui s'est passé!» devant la complexité d'un problème.
Survivant de la première tour jumelle à avoir été percutée par le Boeing 767 d'American Airlines, Willy Rodriguez est l'un des plaignants potentiels. La commission officielle, qu'a contrôlée du début à la fin un proche du président Bush, Philip Zelikow, a écarté son témoignage, quand bien même le président Bush l'avait reçu en héros à la Maison-Blanche. Juste avant l'impact du premier avion, Willy Rodriguez a été «soulevé du sol», tout comme un autre employé qui était avec lui à ce moment-là, au sous-sol de la tour, par une très forte explosion. Une explosion que l'un et l'autre ont située en dessous d'eux, aux environs du sixième sous-sol. «Tiens, ça n'est pas coordonné!» se dit-il quelques secondes plus tard, lorsqu'une seconde explosion retentit tout en haut de la tour.



24/11/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres