PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Flottille pour Gaza : la Grèce de Papandreou fait le sale boulot pour le compte des Israéliens

Flottille pour Gaza : la Grèce de Papandreou fait le sale boulot pour le compte des Israéliens

samedi 2 juillet 2011 - 07h:02

Saed Bannoura - Imemc


Avec le bateau américain de retour dans un port grec sous escorte de commandos militaires, avec le bateau canadien arraisonné par la police grecque et deux autres bateaux de la Flottille sabotés par des des plongeurs professionnels, les militants de la paix de la flottille humanitaire, peuvent affirmer que le blocus de Gaza a été étendu aux rivages de la Grèce.

 

(JPG)
 
Le gouvernement Papandreou, soutenu pour cela par les autres Etats européens, ne se contente pas de vendre la Grèce en pièces détachées mais se transforme en collabo zélé du blocus israélien sur Gaza
 

Un des organisateurs du bateau canadien, appelé « Tahrir » en honneur su soulèvement populaire et démocratique en Egypte, a déclaré : « Israël a étendu dans les faits le blocus illégal de Gaza jusque dans les ports grecs, en utilisant les difficultés économiques de la Grèce pour influencer la position du gouvernement. »

 

Selon une déclaration faite par les organisateurs du bateau canadien, après avoir surmonté de nombreux obstacles de dernière minute [et voulu prendre la mer] le Tahrir a été arraisonné par la police du port local à Agios Nicolaos, en Crète.

 

Les autorités portuaires ont d’abord tenté de se saisir des documents officiels de transit du Tahrir (qui sont nécessaires pour le déplacement en mer). Les délégués ont refusé de remettre les documents originaux et se sont rendus à la capitainerie du port pour demander une explication. Lorsque les autorités portuaires ont vu des photocopies au lieu des documents originaux, elle ne se sont plus intéressées aux documents.

 

« Le gouvernement d’Israël, honteusement, avec le soutien tacite du gouvernement Harper [canadien], fait tout ce qui est en son pouvoir pour maintenir le blocus. Pourtant, nous allons persévérer dans nos tentatives jusqu’à ce que le blocus soit levé », a déclaré Irene McInnes du comité d’organisation du Tahrir.

 

« Nous restons absolument clairs sur le fait que le bateau canadien pour Gaza n’a jamais eu et n’a aucune intention de ne pas respecter toutes les lois. C’est le blocus de Gaza qui est illégal en vertu du droit international. Nous avons une obligation légale et morale de contester ce blocus, étant donné l’incapacité de la communauté internationale à agir », explique Dylan Penner du comité d’organisation.

 

« C’est pourquoi nous devons poursuivre nos tentatives de naviguer vers Gaza : pour contester le blocus illégal et immoral et pour cela contester le soutien [au blocus] du gouvernement fédéral canadien. »

 

Articles liés :

 

-  Piraterie israélienne : multiplication des actes de sabotage contre les navires de la Flottille II pour Gaza - 30 juin 2011
-  Flottille II : malgré les menaces et sabotages, les militants sont plus déterminés que jamais - 29 juin 2011
-  Netanyahu annule la décision de sanctionner les journalistes à bord de la flottille de Gaza - 28 juin 2011
-  Israël met en garde la presse qui sera à bord de la Flottille pour Gaza - 27 juin 2011
-  La Flottille II se prépare à lever l’ancre pour Gaza - 25 juin 2011
-  Alice Walker : la Flottille de la liberté pour Gaza et le combat pour la justice - 21 juin 2011
-  Invincibles, les Flottilles de la Liberté se multiplient - 3 juin 2011
-  DES BATEAUX POUR GAZA « La "Freedom Ride" d’aujourd’hui » - 9 mai 2011
-  Flottille : Quatre prix Nobel de la paix s’adressent à Ban Ki-Moon - 19 juin 2011

 



02/07/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres