PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Exploitation de l'uranium : Imouraren ou le projet du pillage du siècle

Exploitation de l'uranium : Imouraren ou le projet du pillage du siècle PDF Imprimer Envoyer
Politique
Vendredi 12 Novembre 2010 10:36
Lingots, (de 2011, elle projette 2014) elle vend ce minerai dont les nigériens n'ont pas encore vu la couleur. Pire AREVA et la France continuent à se comporter comme en terrain conquis en prenant l'initiative d'inviter une autre puissance à venir exploiter l'uranium nigérien. Avec l'opacité qui est le propre d'AREVA et de son nouvel partenaire, le Niger et le monde entier sont en passe de vivre le pillage du siècle. Combien de tonnes d'uranium seront transférées par mois, d'Imouraren à Pékin? Déjà, les nigériens savent que le nucléaire civile et militaire français n'existent que grâce à l'uranium d'Arlit, la première mine du pays).

L'exploitation durant une quarantaine d'année de cette mine d'Arlit par AREVA n'a été qu'un désastre pour le Niger. Aucune réalisation importante, aucune retombée importante liée à l'exploitation de l'uranium. Arlit est aujourd'hui une bourgade.

Le président Américain Barack Obama affirmait que, « les Etats Unis et la Chine vont façonner ce nouveau siècle ». Comme pour lui faire échos, le président français Nicolas Sarkozy a déclaré vendredi dernier que la Fraance et la Chine s’unissaient pour faire avancer le monde. C'était lors de la visite mémorable du président chinois Hu Jin Tao à Paris. Le clou de cette visite est la conclusion de grands contrats de vente d'avion Airbus et d'uranium. La Chine va acheter à AREVA une quantité d'uranium de 3,5 milliards de F CFA et accèdera à la mine d'Imouraren d'où est extrait ce minerai. Seulement cette mine, qui est la plus importante d'Afrique, est une mine nigérienne. Les autorités nigériennes ont signé avec la société française du nucléaire AREVA, un contrat d'exploitation et de partage en 2008. Aujourd'hui, alors même qu’AREVA refuse de respecter les engagements pris avec l’Etat nigérien, notamment la date d'extraction des premiers poussiéreux ( pas même une seule voie bitumée), avec des populations exposées aux radiations et autres maladies liées à l'extraction à ciel ouvert d'un minerais radioactif. Imouraren qui démarre sur fond d'opacité, est véritablement mal parti. En plus de la surexploitation dont elle sera l'objet aux dépends des populations nigérienne qui continuent à lutter contre la famine à travers l'aide de la communauté internationale, elle est partie pour être un « no man's land », un site où les normes internationales seront bafouées. Les travailleurs nigériens risquent de ne pas être en sécurité, comme en atteste la réputation de la Chine en manière de respect des droits humains. L'environnement risque d'être totalement détruit. La Chine fait partie des pays qui tiennent tête à la communauté internationale quant à la signature du protocole de Kyoto portant protection de l'environnement et de la biosphère en général. L'accord entre AREVA est signé au moment où l'exploitation de l'uranium au Niger connait une crise. Le septembre dernier, un groupe d'hommes armés a enlevé sept (7 )travailleurs dont cinq( 5) français sur le site minier d'Arlit. Les otages sont toujours entre les mains de leurs assaillants. Cette situation a soulevé, au Niger, des questions sur le sérieux des français d'AREVA et aussi sur la sécurisation de la zone.

La France s'invite au pétrole nigérien?

Si la France contrôle l'uranium nigérien, la Chine elle, a en main le pétrole de ce pays réputé pauvre et très endetté. La relation entre la France et la Chine ne s'exploite assurément pas à sens unique. L'une et l'autre détient une ressource indispensable pour les puissance qu'elles sont. Il faut peut-être s'attendre à ce que la France s'invite au pétrole nigérien. Comment cela va t-il se faire? Ce qui sûr, c'est le Niger qui perd.

Cissé

12 novembre 2010
publié le 08 novembre 2010
Source :  Le Tempo

http://nigerdiaspora.info/politique/5841-exploitation-de-luranium-imouraren-ou-le-projet-du-pillage-du-siecle



15/11/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres