PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Erdogan demande des sanctions de l'ONU contre Israël

Erdogan demande des sanctions de l'ONU contre Israël

27 Septembre 2011
Erdogan demande des sanctions de l'ONU contre Israël - © Juif.org

La Turquie et son premier ministre islamiste Recep Tayyip Erdogan, qui plaide cette fois pour des sanctions de l'ONU contre Israël. Dans une interview avec le magazine Time, le leader turc affirme que si l'ONU avait imposé des sanctions contre Israël, "le conflit palestino-israélien aurait été résolu depuis longtemps."

 

Lors de son discours à l'assemblée générale de l'ONU, Erdogan avait déclaré que l'approche américaine envers le processus de paix au Proche Orient avait échoué. Interrogé sur ce qu'il aurait fait différemment, Erdogan a déclaré : "voulez-vous vraiment résoudre ce problème ou non ? Malheureusement, je n'en vois même pas la trace au sein du Quartet. Parce que si le Quartet était vraiment désireux de résoudre ce problème, ils auraient imposé certaines sanctions contre Israël aujourd'hui."

 

"Jusqu'à aujourd'hui, le conseil de sécurité a émis plus de 89 résolutions sur des sanctions potentielles liées à Israël, mais elles n'ont jamais été exécutées. Et en plus, il y a environ 200 résolutions émises par l'assemblée générale qui n'ont elle non plus pas été exécutées."

Il a ajouté : "on pourrait se demander pourquoi aucune sanction n'a été imposée à Israël. Quand il est question de l'Iran, vous imposez des sanctions. La même chose avec le Soudan. Que se passe-t-il avec Israël ?"

 

Erdogan a également critiqué la composition du conseil de sécurité : "quel est le problème avec ces cinq sièges permanent qui ont la main sur le conseil de sécurité ? Ils devraient être éliminés. Le monde entier est littéralement esclave des décisions des titulaires des cinq sièges permanent."

 

Sur la question de la crise diplomatique avec Israël, Erdogan a souligné que les relations entre Ankara et Jérusalem ne seront jamais normalisées jusqu'à ce qu'Israël s'excuse pour la mort de neuf extrémistes islamistes turcs, verse des indemnités aux familles des victimes, et lève le blocus de Gaza.

 

Il a affirmé que les flottilles ne transportaient rien d'autre que de l'aide humanitaire, et a mentionné que l'une des victimes était un citoyen américain d'origine turque.

 

Mentionnant la demande palestinienne pour un état à l'ONU, Erdogan a déclaré qu'avant tout, le conseil de sécurité devait accepter la demande. Il a ajouté : "Israël semblait d'abord avoir accepté de retourner aux frontières de 1967, mais semble d'une certaine manière s'être éloigné de cet idéal. Ils ont besoin de s'en rapprocher à nouveau."

 

En bon démagogue, Erdogan a ajouté : "je voudrais faire un appel à l'humanité, les palestiniens sont là pour exister. Ils ne sont pas là pour être condamné à lutter dans une prison à ciel ouvert. La cruauté d'Israël à cet égard ne peut plus durer plus longtemps."



18/11/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres