PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Dieudonné en Iran

Génial ! Dieudonné s'est rendu en Iran en compagnie de Yahia Gouasmi pour participer au jury d'un festival de "courtrajmé". À cette occasion nos deux  ...... héros ont pu s'entretenir avec le président Mahmoud Ahmadinejad et des responsables culturels iraniens (...mais pas avec l'innocente Clotilde Reiss). Grande annonce de Dieudo, pour pouvoir enfin voir le jour, le film sur l'esclavage (le Code Noir) si cher au coeur de Dieudo ainsi que le fameux SHOAHnanas devront donc passer par une coproduction franco-iranienne ! Comment on dit 'quenelle" en persan ?

Voir aussi le communiqué officiel sur le site du Parti Antisioniste (PAS) et les articles sur La Banlieue S'exprime (LBS) et sur LesOgres.info

jeudi 26 novembre 2009

Dieudo en Iran, quenelle au sionardistan ! : on l'a donc appris un peu avec surprise et la section française de l'internationale sioniste avec nous (qui a senti glisser une nouvelle quenelle) ; depuis la semaine dernière Dieudo et Sidi Yahia Gouasmi, président du Parti Antisioniste, étaient en Iran ! Ya pas à dire, obliger les tocards de Sion à parler de lui malgré eux, malgré la censure et quelques semaines avec son spectacle de fin d'année c'est du grand art et on peut être sûr que Dieudo restera dans l'histoire aussi pour la créativité sans limite et la puissance de ces coups politico-artistiques qui ridiculisent non seulement la horde et ses bidonnages aussi grossiers que sanglants mais également les publicitaires et leurs "buzz" moisis et tous (ou la plupart) des néo-pomplards "performers" qui humilient la France, patrie des arts et du bon goût naturel, en fesant leur singeries anglo-zaxxonnes (ou peut-être devrais-je dire ogzidentale)...

Au menu, festival international du court-métrage de Téhéran et entretien avec des membres du gouvernement dont le président Mahmoud Ahmadinejad en personne : si Dieudo était en Iran c'était d'abord pour participer, du 11 au 16 novembre 2009, au juré du Festival international du court-métrage de Téhéran. Mais il en a bien sûr profité, accompagné par Yahia Gouasmi, pour rencontrer certains responsables culturels du gouvernement iraniens et en tout premier lieu le président Mahmoud Ahmadinejad en personne avec lequel ils se sont entretenus.

Le Code Noir, le film de Dieudonné sur l'esclavage va enfin pouvoir se faire grâce à une co-production franco-iranienne ainsi que le tout récent SHOAHnanas : on le sait un des projets qui tient le plus au (grand) coeur de Dieudo c'est de faire son film sur l'esclavage et notamment sur le fameux "Code Noir" qui le "réglementait" dans les colonies françaises. On le sais aussi, pour pouvoir tourner ce film, Dieudo avait réclamé une subvention publique au Centre National du Cinéma qui lui avait été refusé (le CNC ayant sans doute tout de suite compris que derrière ce film de propagande se cachait une grossière tentative négationiste de concurrencer la Shoah voire d'occulter la traite islamofachiste et ces 600 millions de morts pour ne parler que de la petite traite transatlantique et ses, à peine, 38 000 déportés (stratégie typique des islamofachiste). Et bien Dieudo l'annonce clairement, ce film (ainsi que le plus récent mais déjà fameux SHOAHnanas) ont toutes les chances de voir le jour grâce à une co-production franco-iranienne ce qui serait un merveilleux symbole de coopération anti-impérialiste !

Les représentants en Iran du gouvernement d'occupation sioniste de France refusent que Dieudo et Yahia Gouasmi rencontrent l'innocente Clotilde Reiss : autre épisode instructif de ce séjour iranien de Dieudo et de Yahia Gouasmi, nos deux héros anti-impérialistes ont cherché à rencontrer l'innocente Clotilde Reiss qui, après avoir été inculpée pour avoir participé activement à la tentative de révolution colorée qui avait suivi l'élection de Mahmoud Ahmadinejad, est aujourd'hui assignée à résidence à l'ambassade de France à Téhéran en attente de son procès. Et bien il leur a été impossible de la rencontrer car le personnel de l'ambassade s'y est formellement opposé apparemment sous ordre direct du gouvernement d'occupation sioniste en France. J'espère qu'une fois mise au courant, Clotilde Reiss va vivement protester contre cette étrange décision qui semble confirmer qu'elle est un agent au service des sionistes.

Conférence de presse de Dieudo et Yahia Gouasmi à Téhéran : si on a aujourd'hui que quelques photos et extraits d'interview filmée de ce voyage, dans les jours à venir nous aurons sans aucun doute droit à l'intégralité de la conférence de presse que Dieudonné a donné à Téhéran et sans doute à d'autres Choses.


17/03/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres