PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Désobéissance Civile Belgique exige un référendum sur l’Union européenne (vidéo)

Print This Post

Désobéissance Civile Belgique exige un référendum sur l’Union européenne (vidéo)

Article placé le 26 août 2010, par Mecanopolis

Hier soir, cinq de nos camarades du mouvement Désobéissance Civile Belgique (Décibel) ont pris d’assaut une grue se situant rue Henri Maus, près de la Bourse de Bruxelles (voir la vidéo ci-dessous). Leur action a été relatée par les médias Belges aujourd’hui. Les membres de Décibel ont ainsi réussi à se faire entendre sur la nécessité d’exiger une consultation par référendum sur l’Union européenne.

decibel

Le site de la Radio et Télévision Belge (RTBF) consacre un article sur l’action de nos camarades de Décibel, qui sont restés « perchés à une dizaine de mètres de hauteur depuis 19 heures mardi soir », promettant à la police, immédiatement dépêchée sur les lieux, « de redescendre vers 22 heures. »

« Le but des activistes était de déployer une banderole visant à dénoncer la démarche « antidémocratique » de l’Union Européenne », indique également une dépêche de l’agence de presse Belga.

« Par cette action, le groupe Désobéissance Civile Belgique entend notamment dénoncer « la soumission des Etats européens à l’Union Européenne, via le Traité de Lisbonne, adopté sans consultation préalable des citoyens », précise encore le site d’information belge 7sur7

Les membres de Décibel dénoncent également l’absence de référendum lors de l’adoption de l’euro au début des années 2000, ainsi que « la mise en place par le groupe Bilderberg d’un président à la tête de l’UE, Herman Van Rompuy, sans élections », indique quant à lui le quotidien belge en langue néerlandaise HLN.BE

Dans leur Déclaration d’indépendance des Peuples et Nations d’Europe, que nous reproduisons ci-dessous, nos camarades belges exigent qu’un referendum soit organisé pour tous les pays membres de l’UE.

Mecanopolis



 

Déclaration d’Indépendance des Peuples et Nations d’Europe

Par Désobéissance Civile Belgique

Nous ne sommes pas européens, ou plutôt, oui nous le sommes, mais nous ne sommes pas « union européens ».

Nous n’avons pas été consultés, ou nos choix n’ont pas été pris en considération, concernant le « Traité De Lisbonne ». Par conséquent, nous ne reconnaissons pas la validité de ce traité.

Nous n’avons pas été consultés concernant la « Charte des droits fondamentaux » et les « Explications relatives à la Charte des droits fondamentaux » avec son article 2, (« droit à la vie ») « Nul ne peut être condamné à la peine de mort ni exécuté » qui autorise les exécutions sommaires :

« La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument nécessaire :

a) pour assurer la défense de toute personne contre la violence illégale ;

b) pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion d’une personne régulièrement détenue ;

c) pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une insurrection. »

Nous ne reconnaissons par conséquent pas cette « Charte des droits fondamentaux » et ses « Explications ».

Nous n’avons pas été consultés concernant l’ « Eurogendfor », Force de Gendarmerie Européenne, qui est une armée privée au service des dirigeants de l’Europe, qui a carte blanche et bénéficie de l’immunité pour rétablir l’ordre partout dans les pays de l’Union Européenne. Nous ne reconnaissons par conséquent pas l’autorité de l’Eurogendfor, ni son droit d’exercer des interventions dans nos nations.

Nous ne reconnaissons l’Union Européenne, proclamée déjà, en même temps que le mondialisme, dans la « Déclaration de Montreux » en 1947, et affirmant « Nous, fédéralistes mondiaux, affirmons … Une telle confédération devrait reposer sur les principes suivants : … Limitation des souverainetés nationales et transfert à la Confédération des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, nécessaires à la gestion des affaires mondiales… ».

Enfin, nous ne reconnaissons l’Union Européenne bâtie grâce à l’argent que la CIA versait dans les années 50-60, argent provenant des fondations Rockefeller et Ford, à des personnes telles que Robert Schuman et Paul-Henri Spaak ou à des institutions pro-européennes, afin d’aider à accélérer le processus d’unification de l’Europe et d’empêcher tout débat quant à la création de la monnaie unique européenne.

Etant donné que

a) nos gouvernement et chefs d’Etats ont choisi seuls, sans nous consulter, de se soumettre à une Union Européenne non démocratique

b) l’Union Européenne n’est qu’une étape d’un plan visant à soumettre les nations du monde entier à un gouvernement mondial

c) tout homme a le droit inaliénable de choisir son avenir et sa destinée, dans les limites que la vie veut bien lui accorder

Nous, peuples et nations d’Europe, déclarons notre indépendance. Nous ne sommes pas « union européens », nous sommes européens, nous sommes allemands, autrichiens, belges, bulgares, chypriotes, danois, espagnols, estoniens, finlandais, français, grecs, hongrois, irlandais, italiens, lettons, lituaniens, luxembourgeois, maltais, hollandais, polonais, portugais, tchèques, roumains, anglais, écossais, irlandais, gallois, slovaques, slovènes, suédois, tous de nationalités différentes, mais liés par un passé commun et tournés vers un avenir commun où, nous en sommes convaincus, les mots démocraties et libertés pourrons prendre tout leur sens.

Désobeissance Civile Belgique

  • 2010.08.27 09:05, par erb:

    Salut à tous.

    Les prendre de front et entamer un bras de fer avec les pouvoirs en place est voué à l’échec et peut nous précipiter dans des conflits armés planifiés qui visent à nous soumettre de force sans que nous n’ayons les moyens de les en empêcher…
    Leurs bras armés sont des Hommes. Ces humains sont déjà soumis et de peur, agissent de façon à donner les coups plutôt qu’à les recevoir. La plupart n’ont pas conscience d’être les premières victimes de leur plan.
    Le métier d’oppresseur ( soldats, flics, magistrats et autres corporations d’esclaves aux ordres ) conduit uniquement à la folie, au déshonneur, au mal être et à des vies baignées d’amertume dues au fait que les donneurs d’ordres sont atteints psychologiquement, prés à sacrifier leurs troupes si leurs comptes en banque venait à diminuer. Et bien entendu, ceux qui à ce jour tiennent le fusil et se croient ainsi à l’abri, seront les embastillés de demain dés que leur zèle faiblira ou que des comptes ils demanderont.

    A mon sens, il faut noyauter leurs institutions, faire semblant d’y adhérer et, de l’intérieur, saboter leurs projets et retourner les Hommes en armes en les dotant d’outils qui leurs permettront de prétendre profiter à bon escient du temps de vie que la Nature nous donne plutôt que d’en faire cadeau à une oligarchie qui souffre cruellement de manque de suivis psychiatriques !

    Préparer le monde de demain c’est avant tout adapter notre démographie et résoudre l’équation du confort auquel l’humain aspire et des ressources disponibles sur le globe.
    Là, vouloir répartir la richesse revient à diviser par 4 les revenus du rmiste français!
    Les ressources terrestres ne pourront assouvir les prétentions de confort que nous avons que si nous limitons notre démographie.
    La terre peut subvenir à 30 milliards d’individus vivants comme les paysans du Bengladesh, et 800 millions à la façon de vivre d’un européen de l’ouest!?! En moins de 200 ans nous sommes passés de 1 à 7 milliards alors que nous avions mis 1 million d’années pour atteindre notre premier milliards d’êtres humains !!! Ne pas considérer ce fait comme étant la question centrale et première à solutionner c’est souffrir d’une cécité qui nous conduit dans le mur…
    En 5 générations qui ne mettent qu’un enfant au monde par couple, nous serons plus qu’un milliards, dotés de toutes les techniques
    qui nous soulagerons de toutes les tâches pénibles dans un univers ou personne n’enviera les possessions de l’autre puisque l’abondance l’autorisera. L’art de vivre aura enfin une raison et, se défaire de l’instinct de meurtre deviendra une évidence salutaire qui nous ouvrira les portes de la sagesse et transformera l’épreuve de la vie par la joie d’être humain.

    Il faut se tracer une route qui a l’ambition de croire en une issue exaltante pour motiver les Hommes à l’action. Pour cela, rien de mieux que formuler de grands idéaux qui seuls ont le mérite de pouvoir mobiliser le plus grands nombre à la recherche des solutions. A ce jour où règne l’anarchie déguisée en libéralisme, où pratiquement aucun plan d’action ne fait l’unanimité, il nous faut être capables de croire en une issue favorable et en prendre le chemin.

    Nous sommes aptes et dotés des outils pour embellir la planète et la philosophie des Hommes, ne laissons pas passer la chance.

    A tous, bon toujours.

  • 2010.08.27 13:10, par Youyou:
  • Courageux mais inutile, telle est ma pensée en lisant cette article.

    Tant que vous ne changerez pas vos conceptions de l’existence, rien n’y fera, quelque soit vos actions et votre but.

    Il m’apparait que chacun ne peut concevoir un monde sans argent ; et bien que celui-ci soit la cause de tous les maux, jusqu’à obliger la moitié des peuples à vivre au détriment de l’autre moitié qui en souffre jusqu’à la mort. Je vois aussi que vous êtes toujours prêts à accepter des dirigeants à votre tête.

    Changez d’abord vous-mêmes car en vérité, bien que vos bonnes intentions sont louables, l’iniquité de vos jugements est comparable à celles de ceux qui vous asservissent.



28/08/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres