PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Des inscriptions christiques sur les fusils de l'armée américaine...

Des inscriptions christiques sur les fusils de l'armée américaine...

Des références codées à des passages du Nouveau Testament sont tatouées sur les lunettes de tir fournies à l'armée US par une entreprise du Michigan, selon une enquête de

BCNews.com.

Alleluia.
 
Napakatbra

Le fabricant, Trijicon, a signé un contrat de 660 millions de dollars pour fournir 800 000 lunettes de visée à l'armée américaine. Le tatouage est offert. Ces joujous divins sont utilisés par les troupes américaines en Irak, en Afghanistan et pour la formation des soldats locaux. Les codes sculptés sur les armes renvoient à des passages de la bible : "2COR4:6", par exemple, pour désigner le deuxième épître aux Corinthiens (4:6) du Nouveau Testament. D'autres citations sont issues des livres de Matthieu et de Jean, comme celle-ci : "Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie" [Jean 8, 12]. Et tant pis pour celui qui précède... la lumière du canon.

Aime ton prochain comme toi-même...

Trijicon a confirmé à ABC que ses artistes sculptaient ces codes bibliques exclusivement sur le matériel vendu à l'armée américaine. Histoire de ne pas favoriser l'ennemi, sans doute. Tom Munson, directeur marketing de la société, a déclaré que les inscriptions "ont toujours été là" et qu'il ne voyait rien de mal ou d'illégal à cela. La philosophie humaniste de l'entreprise est d'ailleurs écrite en toute lettre sur son site Internet : "Guidés par nos valeurs, nous nous efforçons [de refourguer nos produits partout où] ils sont nécessaires pour protéger la liberté individuelle"... d'être chrétien ? "Nous pensons que l'Amérique est bonne, dit encore le site ouèbe, cette bonté s'est basée sur les normes bibliques tout au long de notre histoire et nous nous efforcerons de suivre cette voie". Ainsi soit-il...

Une "croisade" ?

Un porte-parole de l'armée a déclaré tomber des nues. Pourtant, de nombreux soldats se sont plaints, affirme Michael Weinstein, un ancien officier devenu responsable de la Military Religious Freedom Foundation, un groupe qui se bat pour préserver la séparation de l'Église et l'État dans l'armée. "Cela viole la Constitution, cela viole un certain nombre de lois fédérales [...] Cela permet aux talibans, à Al-Qaida aux insurgés et aux djihadistes d'affirmer qu'ils sont fusillés par des fusils Jésus", a-t-il déclaré. Les règles militaires américaines interdisent explicitement le prosélytisme religieux en Irak et en Afghanistan, afin de prévenir les critiques selon lesquelles les États-Unis mènent une "croisade" dans leur guerre contre Al Qaïda et les insurgés irakiens.

En même temps, n'était-ce pas un général de l'US Army qui avait publiquement prédit une victoire rapide en Irak, au seul motif que... "[son] Dieu est plus fort que leur Dieu" ? Que celui qui n'a jamais pécher lui jette la première pierre...

21/01/2010 20:03
Une société américaine sous contrat avec le Pentagone a annoncé jeudi qu'elle allait fournir le matériel nécessaire pour supprimer les références bibliques figurant sur des armes utilisées par les soldats américains en Irak et en Afghanistan.
La communauté musulmane américaine et des organisations de défense des libertés religieuses avaient vivement réagi mercredi à la révélation dans un reportage de la chaîne de télévision ABC que des viseurs fournis par la société Trijicon comportaient de telles références.
Trijicon a un contrat de 660 millions de dollars pour la fourniture de 800.000 viseurs aux forces américaines.
La société, basée dans le Michigan, dans le nord des Etats-Unis, a précisé jeudi qu'elle allait fournir gratuitement cent trousses d'équipement "pour permettre d'ôter les références figurant sur les produits déjà en service".
Trijicon a ajouté qu'elle faisait graver des références au Nouveau Testament sur les enveloppes en métal de ses viseurs depuis plus de vingt ans.
Selon un porte-parole du Pentagone parlant à l'AFP sous couvert de l'anonymat, un peu moins de 300.000 de ces viseurs sont actuellement en service, dont 220.000 utilisés par les Marines et de 70.000 à 75.000 par les soldats déployés en Irak et en Afghanistan.
ABC avait révélé que les numéros de série de ces viseurs cachaient des références bibliques. JN8:12 ferait ainsi référence à un passage de l'Evangile selon Saint-Jean et 2COR4:6 évoquerait la Deuxième épître aux Corinthiens, dans le Nouveau Testament.
Pour le directeur du Conseil musulman des affaires publiques, Haris Tarin, "le fait qu'un équipement militaire comporte des références à la Bible est une violation des idéaux fondamentaux et des valeurs sur lesquelles notre pays a été fondé". Pire, a-t-il dit mercredi dans un communiqué, "cela fournit des arguments à la propagande des extrémistes qui prétendent qu'il existe une croisade contre l'islam menée par les Etats-Unis".
Le Pentagone s'est dit "préoccupé" par ces révélations. Le corps des Marines et l'armée de terre ont lancé un examen de leurs procédures d'achats de matériels.
Trijicon a précisé jeudi qu'elle avait pris l'initiative de supprimer ces références bibliques "en réponse aux préoccupations exprimées par le département de la Défense" et pour "s'assurer que les besoins des troupes en temps de guerre seront satisfaits aussi rapidement que possible".
La compagnie a ajouté qu'elle supprimerait aussi ces références sur les viseurs déjà fabriqués mais pas encore livrés. Elle a également proposé aux armées étrangères utilisant ces matériels - notamment les forces britanniques et néo-zélandaises - de supprimer ces références à la Bible.
Dans un communiqué, le président de Trijicon, Stephen Bindon, a qualifié la décision de sa société de "prudente et appropriée" et s'est engagé à effectuer ces modifications "dès que possible".
Un porte-parole de l'armée de Terre, Gary Tallman, a indiqué à l'AFP que les responsables militaires "ignoraient jusqu'à il y a quelques jours la présence de ces références bibliques codées". "Ce n'est pas la politique du département de la Défense de mettre des références religieuses, quelles qu'elles soient, sur ses équipements", a-t-il affirmé.


 



21/01/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres