PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Dans des circonstances normales, l’auteur de ces crimes serait traduit en justice

La réponse de Netanyahu humilie les pays arabes dits « modérés »

mardi 19 octobre 2010 - 06h:47

 

Abdel Bari Atwan

 

 

 

 


Benjamin Netanyahu, premier ministre israélien, prétend ouvrir la voie à la reprise de négociations directes grâce à sa « généreuse » offre de rétablir pour deux mois le moratoire sur la construction de colonies en échange de la reconnaissance, par les Palestiniens, d’Israël comme un Etat juif.

 

Cela juste deux jours après que son cabinet ait approuvé le projet de loi sur « le serment de loyauté », présenté ensuite devant la Knesset en vue d’en faire une loi... Selon ce serment de fidélité, il faudrait que tous les citoyens et les immigrants non-juifs jurent allégeance à l’« État juif et démocratique d’Israël ». C’est une loi sans précédent dans le monde entier.

 

C’est le chantage israélien dans sa forme la plus laide et qui s’inscrit à la suite de l’annonce par la Ligue arabe d’un délai d’un mois supplémentaire pour permettre au gouvernement américain de trouver une voie à suivre avant que ne soient déclarés morts les pourparlers de paix. La proposition de Netanyahu est totalement inacceptable pour les Arabes, comme il le sait bien, et elle démontre son mépris le plus total à leur égard, ainsi que vis-à-vis du processus de paix et du reste du monde.

 

Le rejet par l’Autorité palestinienne [AP de Ramallah] de l’offre humiliante d’Israël ne suffit pas. Il est nécessaire de prendre des mesures plus efficaces et de lier les questions de coordination sécuritaire à la poursuite du gel des colonies, au minimum.

 

À ce jour, l’absence de réelle protestation du côté de l’AP n’a fait qu’encourager les Israéliens à appliquer de façon de plus en plus draconienne la législation anti-palestinienne et raciste - comme les directives militaires 1649 et 1650 adoptées en avril - et qui ouvre la voie à l’expulsion de pans entiers de la population palestinienne de la Cisjordanie .

 

La construction par Israël de colonies en Cisjordanie et le nettoyage ethnique des Palestiniens est un crime contraire à tous les traités et au droit international. Dans des circonstances normales, l’auteur de ces crimes serait traduit en justice, plutôt que d’être en situation d’imposer ses conditions et de toucher une récompense.

 

L’administration américaine actuelle a une grande responsabilité dans les actions injustes et illégales d’Israël. Elle a offert à Netanyahu un ensemble d’incitations pour un gel de la colonisation de deux mois à peine, y compris la vente d’armes les plus modernes, encore jamais mises à la disposition de tout autre pays, avec des lettres de garantie stipulant qu’Israël pourra stationner ses propres troupes à la frontière entre un futur Etat palestinien et la Jordanie, forçant les Arabes à normaliser leurs relations avec Israël.

 

Même ces offres franchement stupéfiantes ont été rejetées par Netanyahu, qui a fait sa propre offre humiliante à la place. Nous ne serions pas surpris si cette dernière exigence était reprise par l’administration américaine, laquelle s’activerait alors pour que la partie arabe finisse par l’accepter.

 

Les mensonges sans fin des Israéliens et leur manipulation cynique de l’opinion publique mondiale pour tenter de cacher le racisme flagrant de leurs politiques, montrent que la paix n’a jamais fait partie de leurs projets. [Les pourparlers] ne sont qu’un élément d’un calendrier impitoyable dont l’objectif est d’écraser et d’humilier les Palestiniens.

 

(JPG)

 

* Abdel Bari Atwan est palestinien et rédacteur en chef du quotidien al-Quds al-Arabi, grand quotidien en langue arabe édité à Londres. Abdel Bari Atwan est considéré comme l’un des analystes les plus pertinents de toute la presse arabe.

 

Du même auteur :

 

-  Israël pavoise et Abbas se tait - 29 septembre 2010
-  Un président illégitime accepte de participer à des négociations sans but - 31 août 2010
-  Négociations indirectes ? Une perte de temps - 15 mai 2010
-  Netanyahu défie Obama - 6 avril 2010
-  Netanyahu-Obama : une tempête dans un verre d’eau - 29 mars 2010
-  Conseil de guerre à Damas - 20 mars 2010
-  La Grande-Bretagne va protéger les criminels de guerre israéliens - 11 mars 2010
-  La collusion européenne avec le terrorisme israélien - 24 février 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



19/10/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres