PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Comment France Inter cède à la pression et censure

Comment France Inter cède à la pression et censure
 
 
Lors d'une interview pour Ouvertures, Thierry Bécourt, président de Cap Liberté de conscience, explique comment en 2006, cédant au chantage du président de la Miviludes (Mission de lutte contre les dérives sectaires) et de Catherine Picard, la présidente de l'Unadfi, la rédaction du "Téléphone sonne" sur "France Inter" l'avait finalement censuré. Alors même que c'était elle, la rédaction, qui avait souhaité l'entendre...


31/12/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres