PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Boycott : nos amis belges ne cèdent pas à l’intimidation

Boycott : nos amis belges ne cèdent pas à l'intimidation

Publié le 23-08-2009


Malgré les menaces de répression, nos amis belges ont mené à bien ce dimanche 23 août 2009 une action de boycott des dattes en provenance des territoires palestiniens occupés, sur le marché des Abattoirs à Anderlecht.

Cette action fait suite à l'interdiction faite par les bourgmestres d'Anderlecht, de St-Gilles et de Schaerbeek de diffuser des tracts appelant au boycott. Il s'agit d'une entrave grave à la liberté d'expression. La semaine dernière Nordine Saïdi, un des participants à cette campagne de boycott avait été arrêté par la police, menotté, emmené au commissariat ou il a dû subir des insultes à caractère raciste.

Ce dimanche matin 23 août, une soixantaine de militant/es de différentes organisations (Coordination Boycott Israël, PTB, INTAL, LCR, Résistances, et autres) se sont retrouvés pour préparer l'action. Les militant/es ont été divisés par groupes, avec dans chaque groupe un coordinateur et un avocat. Chaque participant/e avait reçu un feuillet avec des consignes en cas d'arrestation (notamment un extrait de l'articile 147 du code pénal qui stipule "Tout fonctionnaire ou officier public, tout dépositaire ou agent de l'autorité ou de la force publique, qui aura illégalement et arbitrairement arrêté ou fait arrêter, détenu ou fait détenir une ou plusieurs personnes, sera puni d'un emprisonnement de trois mois.")

Les trois groupes se sont dirigés aux entrées du marché des Abattoirs. Certains médias étaient présents. La police est venue sur place, a répété que le bourgmestre avait interdit une telle diffusion de tracts, mais s'en tenue là. Grâce à la participation massive des militant/es, à une excellente préparation et à la présence de la presse, personne n'a été arrêté !


 


24/08/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres