PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Bijour Missieu Bin Ladin

Lettre personnelle à Ben Laden

29 octobre 2010 par Diatala Editorial   4

Bijour Missieu Bin Ladin,

Votre dernière prestation a été, comme à son habitude, relayée en boucle avant même son authentification tellement vos messages sont importants et vos menaces prises au sérieux pour justifier l’ordre sécuritaire et déplacer les vraies priorités.

Votre don d’ubiquité n’est plus à prouver et avec l’aide de vos cellules dormantes dissimulées, dans tous les pays aux ressources riches, vous êtes en mesure d’assumer tous les attentats, les séismes, les tremblements de terre, la fonte des glaciers, la sècheresse en Russie, la crise systémique de 2008 et la fin de la culture des petits pois en Arabie-Saoudite.

Vous êtes incontestablement l’homme le plus connu du monde et les médias se jettent sur vous comme la vérole sur les bas clergé quand la moindre information comporte votre nom.

De votre trou à rat de Tora-Bora ou d’une caverne montagneuse pakistanaise vous êtes capable, avec votre pote le mollah Omar, d’envoyer partout sur la planète des messages sonores non identifiables signés d’une image fixe cachant n‘importe qui derrière. Vous êtes plus rapide que Speedy Gonzalès et les F16 réunis et vous narguez l’armée la plus puissante du monde et ses alliés depuis bientôt dix ans.

Vos menaces et vos exigences étant toujours prises comme sérieuses et suivies à la lettre par les autorités occidentales et que vous êtes de surcroit responsable de tous les maux et mots terroristes, j’ai eu une idée.

Mais d’abord permettez moi de vous dire que vous n’êtes pas très cohérent en demandant le retrait de loi anti-burqa concernant quelque 300 femmes alors que le problème des retraites et d’une partie des acquis sociaux sont des sujets qui concernent tous les citoyens français de confession musulmane.

Ainsi, votre dernier message, s’adressant à la France, pourriez-vous, éventuellement, dans le cas de vos prochaines menaces demander plutôt aux autorités de revenir sur l’âge des retraites, de ne pas augmenter le gaz et l’électricité ainsi que les procès verbaux de stationnement, par exemple ?

Ces exigences à mon avis seraient certainement retenues puisque tout ce que vous dites est parole d’Oussama et dès que vous le demandez des mesures sont immédiatement appliquées pour la sécurité et le bien-être des Français.

Recevez, Missieu Bin Ladin, l’assurance que vous nous faites bien rire.

DIATALA

PS / Ah oui ! J’oubliais. Pouvez-vous aider mon voisin qui a cassé la mob de son beauf en disant que c’est vous le responsable ? Ça serait sympa pour lui.

Cette lettre est bien évidemment à prendre au troisième degré.



31/10/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres