PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Benoît XVI collaborateur d'une revue fasciste?

Benoît XVI collaborateur d'une revue fasciste?

//www.actu24.be/article/monde/benoit_xvi_collaborateur_dune_revue_fasciste_/276458.aspx

L'accusation est grave. Elle est signée d'un député écologiste
autrichien, et reprise par le site Rue89. En 1998, le cardinal Ratzinger
a publié un de ses textes dans une revue qui soutenait alors le leader
de l'extrême droite autrichienne: Jörg Haider.

O.D.

C'est en janvier de cette année que l'histoire a commencé. Karl Öllinger mène son combat contre l'extrême droite toujours très vivace en Autriche et tombe par hasard sur un texte signé par le cardinal Ratzinger dans un hors-série de la revue "Die Aula" paru à l'occasion du 150 ème anniversaire de la révolution allemande de 1848.

Cette revue défend les négationnistes et les hommes politiques d'extrême droite condamnés pour offense à l'Islam. Elle commente avec regret les lois qui répriment les propos révisionnistes et flirte très souvent avec l'antisémitisme, écrit Rue89. La revue a en tout cas apporté son soutien au leader d'extrême droite Jörg Haider.

Le texte repris par Die Aula s'intitule "Freiheit und Warheit" ("Liberté et Vérité", en français) et est "en fait, une charge virulente contre les libertés individuelles et le système démocratique". Le texte de Benoît XVI apparaît au milieu d'autres écrits signés, eux, de
négationnistes, de députés d'extrême droite ou de membres du parti
néonazi allemand NDP.

Le diocèse de Vienne, dans l'embarras, a d'abord affirmé que le cardinal n'avait jamais autorisé "Die Aula" à reprendre son texte qui avait été publié une première fois, en 1995, dans une publication chétienne. Mais l'hebdomadaire allemand Der Spiegel a publié la lettre du secrétaire du cardinal Ratzinger qui avait négocié la publication du texte dans "Die Aula" en 1998 et finalement donné son autorisation. Aujourd'hui, le site internet de la revue montre encore le pape sur sa home page et propose d'acheter en ligne le fameux hors série.

Le pape Benoît XVI aggrave son cas. Lui qui traversait déjà une fameuse zone de turbulences après le scandale de la levée de l'excommunication de quatre évêques intégristes, dont un tenant des propos négationnistes ou encore de la polémique née après ses propos sur le Sida lors de sa tournée africaine...


 



13/04/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres