PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel. Conférence de Jacqueline Bousquet

Conférence de Jacqueline Bousquet.

Bénéficier du nécessaire. Se consacrer à l'Essentiel

//vodpod.com/watch/3625849-confrence-de-jacqueline-bousquet-lespace-mouneyra-le-30-avril-2010-arsitra-org-bnficier-du-ncessaire-se-consacrer-lessentiel

Qui est Jacqueline Bousquet ?

"Notre science a besoin d'une biologie de l'immatériel"
SCIENCE ET CONSCIENCE

« Les gens intelligents s'adaptent à la nature, les imbéciles cherchent à adapter la nature…
C'est pourquoi ce que l'on appelle le progrès est l'œuvre des imbéciles » (B. SHAW) 


En guise d'introduction à "Science & Conscience", la lecture de 
" En finir avec le Moyen-Age: Preserver la Planète, c'est changer notre Niveau de Conscience" 
pourra apporter beaucoup au lecteur..


accueil nos produits   livres qu'est ce que le bio    archives  bio, facteur de survie   contact
DE LA LUMIERE A LA CONSCIENCE
Lumiere Informationnelle
Energie et Psychisme
L'IMMATERIEL REND COMPTE DE LA VIE
Conscience motrice de l'evolution
Considerer l'immateriel
Ordinateur et Syntaxe
NAISSANCE ALTERATION
DES FORMES
Transmission
Dysfonctionnement
AGRESSEURS IMAGINAIRES
Le Terrain crée la Maladie
Elevage Industriel 
(Listeria &  ESB)
LE VIVANT NE RECONNAIT QUE LE VIVANT
L'HEURE DU CHOIX
BIOLOGIE, MEDECINE ET PHYSIQUE QUANTIQUE
..

DE LA LUMIERE A LA CONSCIENCE

A l'échelle atomique ou moléculaire, les transferts, échanges ou conversions d'énergie ne s'effectuent que par valeur discontinues, multiples d'une valeur unitaire élémentaire : le quantum. La théorie des quantas a permis d'expliquer un grand nombre de phénomènes mettant en jeu ondes et corpuscules, et fournit par exemple une interprétation particulièrement simple du phénomène des lasers. La nature duale des ondes lumineuses (ondes électromagnétiques étendues dans l'espace et photons corpusculaires) comme de la matiere est ainsi démontrée.

La Lumiere est informationnelle

Selon POPP et JOLIVET, on peut récupérer et transférer par voie optique l'information d'une substance. En effet, l'énergie lumineuse projetée peut créer des liaisons moléculaires (base des formes) de même nature que celles de l'ADN. La lumière est donc informationnelle. Parallèle de la dynamisation aromathérapique, en homéopathie, l'énergie lumineuse est remplacée par les succussions (secousses). Cette énergie suscitée est capable de créer des formes dans lesquelles l'information des molécules sera transférée avant d'être fixée sur les granules..

Les travaux de J. CHARON, sur la psychomatière, ont établi que l'intérieur du trou noir est constitué de neutrinos et de photons. Ceci est exactement la façon dont la science décrit le contenu des électrons (un gaz de photons et de neutrinos) qui pulsent (changement de forme) 1023 x/sec. Par cette respiration, ils font communiquer l'intérieur et l'extérieur. De ce fait, ils incarnent la lumière, qui passe de nouménale (intrinsèque) à phénoménale (perçue). Laquelle, vectrice des ondes électromagnétiques - tissus de l'univers - est porteuse d'informations. Elle est à la base du magnétisme qui se manifestera par une forme, elle-même délimitée par un champ électrique correspondant au " savoir ou connaissance ". C'est ainsi que changer de connaissance équivaut à renaître ou « naître avec »..

Energie et Psychisme

Un champ électrique possède 2 polarités inverses mâle et femelle, à l'origine de toutes les limites de formes : électron, membrane, peau. Cette respiration est également à la base des transferts d'informations constamment libérées sous forme de neutrinos.
Ainsi, le trou noir est néguentropique - c'est-à-dire qu'il accroît sans arrêt son information - alors que les assemblages de particules conduisant à des organes ou à des organismes constituent un monde physique entropique, soumis aux lois de Newton. Si l'information s'accroît sans arrêt dans ces structures, elle ne peut se trouver que dans les neutrinos.
Cela signifie que le porteur de l'information n'est pas seulement la vibration, la fameuse onde vide qui renseigne à tout instant la particule sur son environnement cosmique, mais le neutrino. Celui-ci est  rendu capable de transmutation sans énergie par l'information immatérielle portée par les vibrations. Ceci démontre que c'est bien la psychomatière, autrement dit le psychisme, qui mène le jeu.

La physique nous enseigne que " le photon, particule porteuse des ondes électromagnétiques est à lui-même son anti-particule ". Onde et particule sont 2 aspects contradictoires et complémentaires de la réalité (principe quantique) . Il en est de même pour le métabolisme, constitué de deux phases opposées : le catabolisme (destruction) et l'anabolisme (synthèse). Il a été démontré que photons et anti-photons seraient des neutrinos porteurs de l'information immatérielle et constituant un psychisme porteur d'un savoir.

Il y a donc une conscience dans chaque chose existante. Cette conscience est la même que la nôtre, puisque nous sommes dans un univers holographique (interférence entre la source et sa réflexion) et que cette conscience - comme la température - ne varie pas de nature mais de degrés sur l'échelle infinie de la manifestation. C'est ainsi que l'autre : minéral, végétal , animal ou humain est un alter ego !.

L'IMMATERIEL REND COMPTE DE LA VIE

Nous baignons dans un monde de participation et non d'observation, comme nos scientifiques l'ont toujours cru. Comme les choses sont ce que l'on pense d'elles, il n'y a pas de science rationnelle démontrable ! De même qu'on ne se plonge jamais dans la même eau, les " expériences matérielles " ne sont jamais reproductibles et varient en fonction de ce que croit l'expérimentateur, de ce qu'il attend !

Conscience, motrice de l'Evolution

Si la science — surtout biologique et médicale — est dans une impasse, si ses résultats basés sur une science de la matière qui ne signifie rien, nous ont conduits à une faillite totale, c'est parce qu'elle a négligé et rejeté la Conscience.... : « Science sans Conscience n'est que ruine de l'âme » ! Comme le souhaitait Rudolf  STEINER : « il faut que les laboratoires redeviennent des autels », seul moyen de venir à bout des problèmes insolubles auxquels nos sociétés  civilisées  sont confrontées ! La prise de conscience de notre animalité (de nos types de vie), de nos comportements devrait nous permettre de mesurer notre dégénérescence dont la perversion de tous nos systèmes est l'aboutissement.

Par notre manque de morale, d'idéaux élevés, de compassion pour le reste des habitants de la terre, nous sommes devenus des attardés d'évolution.

Il faut croire que nous n'irons droit que lorsque nous aurons tout essayé pour aller de travers !

Par exemple, on nourrit les plantes et les animaux de façon la plus anti-naturelle possible, les empêchant ainsi de se défendre par eux-mêmes contre les prédateurs, ce qui est le propre de l'animal et de la plante respectée dans sa physiologie. Ensuite on cherche à suppléer par la greffe de gènes (technique encore plus anti-physiologique puisqu'elle va changer la forme des molécules et donc provoquer des allergies et rejets de tous ordres). La panique engendrée par la listériose, la "vache folle " etc., est due à une approche totalement absurde du vivant, à une sérieuse méconnaissance de son fonctionnement et de sa réalité, qui nous fait prendre les témoins pour les causes ! Cette profonde ignorance nous enferme dans le cercle infernal des recherches stériles !

Considerer l'immateriel

Le champ (contenant des informations immatérielles) constitué de particules, d'ondes vides, ne peut se manifester QUE par ses effets. Si les enzymes catalyseurs se retrouvent apparemment intacts à la fin de la réaction qu'ils ont accélérée, c'est bien que leur seule stéréochimie (structure dans l'espace) a changé et que leur déformation a apporté l'information nécessaire au bon déroulement  de la réaction (le prion, n'est autre qu'une protéine normale mais mal repliée).

Ce n'est QUE par la prise en compte de ces transferts d'informations, que par des changements de formes que nous pourrons apporter des solutions satisfaisantes et durables aux multiples crises qui se succèdent. La reconnaissance de l'immatériel - donc des champs informationnels - doit nous permettre de sortir de la crise de civilisation que nous sommes en train de vivre. Ayons l'humilité de reconnaître nos erreurs et la nécessité d'une métanoïa (retournement à 180°) qui nous permettraient - par une nouvelle ouverture d'esprit et un changement radical de vision du monde - d'avoir raison du matérialisme stérilisant qui frappe nos « sciences de la vie ». Ces dernières sont actuellement appliquées à des techniques de non respect et de destruction de ladite vie !

Ordinateur et Syntaxe

Les biologistes matérialistes se comportent comme des gens qui prétendraient étudier le phénomène de la télévision — donc de ses émissions — en démontant des téléviseurs ! C'est ainsi qu'ils ont vainement cherché le siège de la mémoire et de l'âme en torturant des animaux, qu'ils auraient trouvées en s'intéressant aux champs ! Pour eux, l'homme n'est constitué que de pièces détachées, interchangeables et indépendantes les unes des autres !

«  Ils cherchent à tout expliquer, à partir du point de vue clos et autistique de la biologie, en soutenant que l'ordinateur cérébral peut se programmer lui-même. Or, la loi de la syntaxe, c'est-à-dire relation indissociable du sujet et de l'objet, interdit à tout système logique fini et clos de  s'expliquer intégralement lui-même (GÖDEL- MÖBIUS). Pour se programmer lui-même, il lui faut necessairement sortir de lui-même et entrer en relation avec un système extérieur plus intelligent que lui-même. Ce système extérieur est le tissu même de l'espace-temps, c'est-à-dire l'ordinateur de toute l'information cosmique. En d'autres termes, l'homme ne cesse jamais d'avoir à faire à l'esprit, ce qui rend primordial le point de vue psycho-somatique ». R. SUNDER

NAISSANCE ET ALTERATION DES FORMES

Ainsi, la prise en compte du champ morphique informationnel permet d'aborder le cancer de façon intelligente, de comprendre et donc de soigner sa genèse. Le champ, immatériel, s'incarne à partir de ces ondes vides dans les cellules cérébrales par un phénomène de piezo-électricité.

Transmission

La camera à positons a permis d'observer, lors de l'analyse de la " réaction à un ordre donné ", que la même zone du cerveau réagit, que l'on pense simplement à une action ou qu'on la réalise. En d'autres termes :
pensée = action.

La piezo-électricité est une propriété de la silice qui permet de transformer une vibration ou onde en courant électrique et vice-versa. Or le centriole, constituant cellulaire, contient de la silice couplée avec de l'ADN. La vibration minérale n'est assimilable par le vivant QUE par couplage avec des protéines, tels les orotates. Il est qualifié par les biophysiciens quantiques de « mémoire relais », comme dans les ordinateurs, et responsable de la différence de potentiel membranaire dont le rôle est capital pour les échanges cellulaires et la manifestation de la forme. Ces derniers peuvent se faire :

  • Soit par transfert du plus au moins, d'où la propriété des protéines d'être amphotère selon le pH (importance capitale du terrain : L.C. VINCENT) et donc d'accepter (si elles sont négatives) et de libérer (si elles sont positives) de l'information ; ceci uniquement par leur stéréochimie, donc par leur changement de forme (prions) ! Une protéine mal repliée n'est qu'un témoin du terrain.. Elle est par conséquent porteuse d'une mauvaise information. Seuls les terrains vibratoirement affaiblis seront sensibles à cette mauvaise information, les autres ne réagiront pas, évidemment protégés par un système immunitaire efficient.
  • Soit par le phénomène de résonance qui fait appel au paradoxe EPR  : « 2 particules ayant interagi seront instantanément informées de tout changement affectant l'une d'entre elles. Même placée à l'autre bout de l'univers, la seconde adaptera automatiquement son comportement à ce changement ». Dysfonctionnement

    Le Dr R.G. Hamer nous informe et prouve, par ses nombreux scanners cérébraux effectués chez les cancéreux, que des foyers (portant son nom) sont toujours présents lors des différentes manifestations. Ils correspondent à des zones de contrôles d'organes symboliques liés à la nature du stress. Celui-ci provoque aussi des surtensions sur des sortes de fusibles qui peuvent ainsi

    • soit sauter et entraîner la manifestation d'un cancer,
    Cette rupture de dialogue (foyer de Hamer) oblige le champ - par l'intermédiaire du cerveau - à demander la reconstruction de l'organe dont il ne reçoit aucune information.
    C'est ainsi qu'un organe, une partie d'organe ou un ensemble cellulaire n'étant plus pris en compte par le champ qui le structure est le siège de divisions cellulaires, seul ce champ peut donner l'ordre d'arrêter.
    champ magnétique = mémoire = information,
    champ électrique = manifestation dans l'espace de ce savoir ou conscience.
    • soit laisser passer une « fausse fréquence » (Dr M. Larroche).
    Dans le cas où le fusible ne  saute pas , (au niveau du foyer de Hamer), la fréquence de l'onde informationnelle n'est plus la même et la cellule ou l'ensemble de cellules change de forme (on sait en physique qu'à une vibration correspond toujours une forme qui l'exprime), à l'exemple du prion.

    Ainsi, en réponse à des stresses multiples et répétés subis par les animaux (depuis leur conception, leur naissance et leur abattage), un ou plusieurs foyers de Hamer se développent, créant des protéines dont la forme (déformée par rapport à la protéine normale) ne permet plus un comportement physiologiquement normal.

    AGRESSEURS IMAGINAIRES

    Le Terrain cree la maladie

    La science matérialiste traque et tue sans relâche des « agresseurs » imaginaires qui ne sont autres que les constituants naturels de l'organisme dont la stéréochimie a changé, alors qu'ils ne sont que les témoins du terrain  des individus ! Après les bactéries, microbes et autres virus qui sont des constituants normaux de la cellule, voici que l'on invente la chasse au PRION ! Si l'on voulait bien chercher, une multitude d'autres constituants cellulaires seraient de bons candidats à se replier différemment ! L'escalade est loin d'être terminée !

    Combien de temps supporterons-nous encore des nuées de chercheurs dûment subventionnés pour injecter à qui mieux-mieux des cellules cancérisées ou des prions dans le foie, la rate, les ovaires, les testicules ou le cerveau d'animaux martyrs ? Comme si le fait de consommer des protéines ou de les injecter dans le cerveau était la même chose au niveau des résultats obtenus ! Et on laisse faire cela au nom de «  La Science » ?

    Les «  épidémies » ne frappent que des gens ou des animaux fragilisés et s'arrêtent spontanément sans la moindre intervention médicale. D'autant mieux, d'ailleurs, qu'il n'y a pas d'intervention médicale. Les autorités, conseillées par des «  experts » (ces savants de l'ignorance selon la revue Marianne) continuent à nous imposer les vaccinations — acte anti-scientifique s'il en est — faisant preuve de l'inculture et de l'irresponsabilité du corps médical qui, depuis Pasteur, répète sans jamais les remettre en question des dogmes éculés, depuis longtemps rejetés par nos voisins européens par le danger qu'ils représentent !

    L'elevage industriel responsable de listeriose et ESB

    De la sorte, on réglemente jusqu'à l'absurde. 18 cas de listériose ayant frappé des individus au système immunitaire (incarnation du champ morphique) affaibli ou détruit, débouchent sur une traque draconienne et ubuesque, responsable d'abattages scandaleux, alors que la listéria est le résultat d'un processus normal ! On en trouve notamment dans les fientes de poules (même élevées en biodynamie) puisque les excréments se décomposent par perte d'information dès qu'ils entrent dans le processus du catabolisme. Il est bien évident qu'on en trouvera également dans la chair, les œufs des volailles et de tous les animaux élevés en batterie (cochons, lapins, veaux, bœufs, moutons etc.). En « surstress » permanent de leur naissance à leur mort, ils ne pourraient survivre sans une surconsommation d'antibiotiques, antidépresseurs, vaccins divers qui changent leur terrain. Ils sont impropres à la consommation, car les informations qu'ils véhiculent sont incompatibles avec la vie !

    Toute substance extraite d'un organisme vivant voit son taux vibratoire diminuer au cours du temps avec les inéluctables déformations par « perte d'information ». Par la méconnaissance de cette évidence, nous avons récolté les fruits amers des hormones de croissance (issues d'hypophyses de cadavres) et l'Encéphalite Spongiforme Bovine ESB (par une nourriture frelatée, des conditions de vie contre nature et l'insémination artificielle, certainement co-responsable de toutes les pathologies qui touchent notre cheptel : affaiblissement du terrain et inadaptation des espèces).

    « Les meules de Dieu font du grain très fin »… nous dit la Tradition.  Si les matérialistes qui font loi pouvaient entendre que « ce que l'on juge bon pour les autres — quels qu'ils soient — devient bon pour nous », principe même de l'hologramme, ils comprendraient d'où proviennent tous nos maux car nous subissons le retour de ce que nous avons imposé aux autres… « par pensée, par action ou par omission »… ce qui nous est également enseigné par les religions !

    LE VIVANT NE RECONNAIT QUE LE VIVANT

    Le vivant se nourrit de formes en les déformant (mastication des aliments), pour récupérer l'information qu'elles contiennent. Quelles informations y a-t-il :

    • dans les farines issues de l'équarrissage ?
    • dans les produits de synthèse utilisés à outrance dans les sols et l'alimentation animale et humaine ?  Ces derniers, à cause de leur stéréochimie, ne sont pas reconnus par le vivant. Les substances agissant à doses infimes — comme les vitamines ou les oligo-éléments — doivent être surdosées pour avoir un effet biologique. Mais à ces doses, ils sont toxiques !
    C'est ainsi que l'analyse chimique d'un fruit provenant de l'agriculture intensive peut indiquer la présence d'une quantité de vitamine C à peu près équivalente à celle trouvée dans une pomme cultivée selon le cahier des charges de l'agriculture biologique. Mais elle ne tient pas compte de son  activité biologique infime en intensif ni de la pollution de l'organisme et des sols par tous les traitements chimiques utilisés ! L'agriculture biologique est respectueuse de la physiologie de la terre et des animaux. Les végétaux, comme les animaux et les humains, récupèrent les informations provenant du catabolisme — qui précède l'anabolisme — les deux étant les termes opposés rendant compte du métabolisme. L'agriculture intensive et l'élevage industriel — qui n'utilisent que la chimie dont on sait qu'elle n'apporte aucune information compatible avec la vie — sont aussi responsables de l'affaiblissement du règne végétal, animal et humain (étant en bout de chaîne alimentaire) !

    Les plantes — qui nourrissent le sol lors de leur décomposition dans la terre (humus, compost) — permettent aux suivantes de profiter de leur " adaptation à l'environnement ". Les hybrides (stériles) et autres produits issus de manipulations dues aux matérialistes ne permettent plus aux plantes de s'adapter. On constate alors leur affaiblissement général et leur incapacité à résister aux prédateurs, aux maladies, aux émissions solaires) etc. La fuite en avant consiste à palier cette défaillance provoquées par l'homme par toujours plus de chimie, des OGM., etc. !

    voir dossier medecines systemiques
    voir dossier vitamines
    dossier oligoelements
    voir agriculture bio, facteur de survie
    voir qu'est ce qu'un produit bio?
    voir reglementation bio
    voir vache folle
    voir elevage industriel
    voir dossier OGm
    L'HEURE DU CHOIX

    Il y a à l'oeuvre une adaptation qui se charge lorsqu'elle est empechée par des actes contre nature d'eliminer ceux qui ne peuvent pas suivre l'evolution.
    La Tradition nous dit «  il y eut un soir et il y eut un matin », nous indiquant par là que toute nouvelle adaptation est précédée d'un chaos destructeur des structures périmées ; ce que nous vivons aujourd'hui dans la douleur.

    Nous sommes confrontés à un CHOIX VITAL, CHOIX DE SOCIETE :

    • Soit nous continuons à ne prendre en compte que la matière dans nos approches scientifiques et surtout médicales,
    • Soit nous reconnaissons la primauté de l'invisible, de l'immatériel (domaine de l'esprit) et donc des champs contenant la psychomatière.
    Aujourd'hui, le consommateur manipulé a peur. Tel un mouton dans le troupeau pris de panique, il risque de se jeter dans le vide sans pouvoir réfléchir. Il détient pourtant le pouvoir suprême du boycott, puisqu'il dicte par ses choix leur conduite aux éleveurs, aux agriculteurs et aux politiques.

    Nous sommes persuadés que les temps sont proches où, poussés par la grande mutation planétaire déjà bien amorcée, l'humanité pourra basculer vers un changement de niveau de Conscience dont dépend la survie de la planète et (re)découvrir le rôle fabuleux - et la responsabilité concomittante- qui nous sont en réalité dévolus :

    «  ADMINISTRATEURS DU COSMOS »… Ceci nécessite cependant une immense ouverture d'esprit.

  • d'après Jacqueline BOUSQUET



    Docteur ès sciences, Biologiste, Biophysique
    Chercheur honoraire au CNRS
    Collaboratrice du Professeur Emile PINEL
    pour l'étude et la mise en évidence des champs en biologie
    Chargée d'enseignement à la Faculté Privée des Sciences Humaines de Paris
    Conseiller scientifique du GRENAT
    (association de médecins contre les agressions thérapeutiques)
    Spécialiste de l'interface Science & Tradition
    Conférencière, écrivain, auteur de
    « Science dans la Lumière » & « Au cœur du Vivant »

      voir aussi : MORATOIRE VACHE FOLLE: CONTRE LA DESINFORMATION


    voir aussi :

    Bechamp et la "pasteurisation" de la science"
    Vaccinations - Intoxications  +  Vaccins à l'ESB
    Elevage Industriel et Maltraitance des Animaux
    Scandale Eau et Viande : 'prion' mon frere + VIANDE BIO
    FAUDRA T-IL ALLER JUSQU'AU BOYCOTT
    PRESERVER LA PLANETE: CHANGER DE NIVEAU DE CONSCIENCE

    biogassendi est aussi une librairie


    27/07/2010

    A découvrir aussi


    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 3 autres membres