PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Ban Ki-Moon condamne le représentant de l’ONU pour les Droits de l’Homme Richard Falk

 

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon condamne le représentant de l’ONU pour les Droits de l’Homme Richard Falk pour sa remise en cause de la version officielle du 11/9

 

Richard Falk est le rapporteur spécial de l’ONU pour les droits de l’homme dans le conflit entre Israël et les Arabes palestiniens. Il fait partie de ces éminentes personnalités qui se sont depuis longtemps prononcées pour une nouvelle enquête sur le 11-Septembre, en arguant des nombreuses lacunes et des contradictions qui rendent la version officielle non crédible. Il avait en 2004 préfacé le livre de David Ray Griffin "Le Nouveau Pearl Harbor" qui reste un des ouvrages de référence de la contestation sur le 11/9, et écrivait : "Des questions ont été soulevées ici et là, des accusations de complicité des autorités courent depuis les premiers jours, en particulier en Europe, mais personne avant Griffin n’avait eu la patience, la fermeté, le courage et l’intelligence suffisants pour rassembler tant d’éléments et en faire un récit cohérent."

Mais la nouveauté vient de la véhémente critique émise par Ban Ki-Moon, le Secrétaire général de l’ONU vis-à-vis de la position de Richard Falk. En effet M. Falk, dans un billet d’humeur paru sur son blog voilà deux semaines (NdT – voir en 2e partie d’article), commentait cette fusillade sanglante survenue la veille en Arizona et s’en prenait à nouveau aux autorités et aux mass-médias coupables selon lui de ne pas chercher à établir – voire de dissimuler – la vérité sur tant d’événements troubles, comme ce fut le cas pour le 11/9.  La nouvelle de cette condamnation ferme par Ban Ki-Moon a été reprise outre-Manche par le quotidien The Telegraph, dans un article relativement factuel que nous vous proposons ici.

Lisez l'article en ReOpenNews



01/02/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres