PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Alain Gresh : « La Palestine est le dernier conflit colonial »

Alain Gresh : « La Palestine est le dernier conflit colonial »
21 décembre
 

Au programme d’OummaTV, une intervention d’Alain Gresh, directeur adjoint du monde diplomatique, auteur du livre : De quoi la Palestine est-elle le non ?. Dans cet entretien, il explique pourquoi la Palestine représente un enjeu international en rappelant que le sionisme s’ est avant tout inscrit dans l’histoire coloniale. Selon Alain Gresh, on assiste aujourd’hui à un « basculement du monde, avec l’émergence de l’Inde et de la Chine, du Brésil etc… ». Ce basculement qui n’est pas seulement d’ordre politique et économique, se traduit également par un bouleversement du récit historique qui amène à une relecture de l’histoire qui était jusqu’à présent centrée autour de l’Europe et des Etats-Unis, et dans laquelle les colonies avaient un rôle secondaire. La Palestine permet justement de revisiter cette histoire coloniale.

 

Pourquoi la Palestine suscite-t-elle de si furieuses polémiques ? Pourquoi ce conflit, autour d'un territoire qui a perdu son importance stratégique et qui ne contient pas une goutte de pétrole, soulève-t-il de si dévastatrices passions ? La Palestine est-elle le nom d'un nouvel antisémitisme qui n'ose dire son nom ? En réalité, si la Palestine est devenue une cause universelle, c'est d'abord parce qu'elle se situe sur la ligne de faille entre le Nord et le Sud, entre l'Orient et l'Occident, à un moment où l'on assiste à un basculement du monde : l'affirmation de la Chine, de l'Inde, du Brésil, de l'Afrique du Sud marque la fin de deux siècles de domination occidentale et tourne la page de l'entreprise coloniale. Ce bouleversement n'est pas seulement économique, politique ou militaire, il touche aussi à l'histoire et à son interprétation : l'Occident a perdu le monopole du récit et les vaincus d'hier ont pris la plume. Longtemps, l'histoire de la Palestine s'est limitée à celle, tourmentée, du peuple juif aspirant, après deux mille ans d'exil, à retrouver une patrie. Pour les autochtones, en revanche, elle se résume à une spoliation, spoliation qui perdure et qui rappelle, de l'Asie à l'Amérique latine en passant par l'Afrique, une oppression pas si ancienne. Ce livre veut remettre la Palestine dans le contexte de cette mutation de la scène internationale. Tout en rappelant le lien entre ce territoire et la question juive il cherche à modifier radicalement notre perspective sur le conflit, changement indispensable si l'on veut, demain, aboutir à une solution.

Biographie de l'auteur

Alain Gresh est directeur adjoint du Monde diplomatique. Spécialiste du Proche-Orient, animateur du blog " Nouvelles d'Orient il est notamment l'auteur de Israël Palestine. Vérités sur un conflit.



21/12/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres