PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Agression de la librairie Résistances par les fascistes de la LDJ : la riposte est en marche

Agression de la librairie Résistances par les fascistes de la LDJ : la riposte est en marche

Publié le 9-07-2009


Plus de 300 personnes étaient réunies mercredi soir devant la librairie Résistances, à l’appel de dizaines d’associations, partis, syndicats, libraires, pour manifester leur solidarité avec la librairie Résistances, attaquée vendredi dernier par 5 nervis de la "Ligue de Défense Juive" et exiger la dissolution de la LDJ. Des informations importantes et réconfortantes ont été données à cette occasion par les intervenants, lors de ce rassemblement unitaire.

Nicolas Shahshahani, gérant de la librairie, a notamment annoncé que plusieurs personnes étant apparemment les auteurs de l’agression, avaient été arrêtées et mises en garde à vue, selon une dépêche de l’Agence France Presse. Nous espèrons donc que les coupables seront effectivement sanctionnés et qu’ils n’auront pas le loisir d’aller faire un tour en Israël pour ne pas être inquiétés, comme cela a souvent été le cas après des méfaits commis par la LDJ ou le BETAR.

Après Omar Slaouti (NPA), Hervé Morel (Verts) , Alexis Corbière (Parti de Gauche de Paris) et Ian Brossat (PC), qui ont condamné publiquement l’impunité dont jouissent depuis des années ces bandes de l’extrême droite dite juive, malgré leurs agressions répétées, la sénatrice Alima Boumediene-Thiery a annoncé qu’elle avait déposé une question écrite auprès du ministre français de l’Intérieur, à propos de la tolérance par les autorités françaises de tels groupes.

Sont également intervenus pour apporter leur soutien à la librairie Résistances et s’indigner de la terreur exercée de manière répétée par la LDJ et le Betar, des représentants de Survie, Génération Palestine, Droits devant, l’Union Juive française pour la Paix, la Gauche Cactus, du syndicat FSU de la Bibliothèque Nationale de France, du Réseau International des Juifs Antisionistes, d’un réseau de libraires représenté par la Librairie Le Point du Jour, de la délégation palestinienne à l’UNESCO, et des Américains Contre la Guerre.

Les uns et les autres ont souligné que les agressions subies à plusieurs reprises par la librairie Résistances (dont les vitrines avaient été fracassées en décembre 2006 par une bande similaire, qui avait aspergé de gaz lacrymogène plusieurs personnes), visaient de toute évidence à baillonner la défense des droits du peuple palestinien, mais aussi la contestation plus générale de l’idéologie "choc des civilisations", du racisme, ainsi que l’information régulièrement disponible sur toutes les autres luttes : celles des sans papiers, des peuples d’Amérique Latine, d’Afrique Noire...par le biais des livres présents dans la librairie et des conférences-débats organisées depuis 3 ans (cf //www.librairie-resistances.com ).

SIGNER LA PETITTION POUR LA DISSOLUTION DE LA LDJ

John Bastardi-Daumont, avocat, est venu spécialement de Nice, pour annoncer le lancement, par un groupe d’avocats, d’une pétition exigeant la dissolution de la LDJ et pour nous demander de la signer massivement sur le site : //www.dissolution-ldj.com

Enfin, des remerciements ont été exprimés par la librairie Résistances à tous les voisins, clients, amis, qui ont manifesté leur soutien de nombreuses manières. En venant aider au nettoyage et au rangement, qui ont permis à la librairie de réouvrir au lendemain même de l’agression (avant même que les livres, ordinateurs et meubles endommagés aient pu être remplacés). En venant acheter des livres. En proposant des dons. Et en envoyant des messages chaleureux du monde entier.

Une belle démonstration du fait que les barbares, loin d’avoir réussi à intimider et décourager les animateurs de la librairie, ont renforcé la détermination générale, et mis en valeur la solidarité qui existe entre les militants de toutes les causes justes.



09/07/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres