PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

Affaire Légeret

http://www.affaire-legeret.ch/

Il a été condamné à la prison à vie...
et ceci sans la moindre preuve

 

Le soutien à F. L. prend toujours plus d’ampleur

AFFAIRE LÉGERET | Plus de 1100 personnes réclament sur Facebook la libération de l’homme considéré comme l’auteur d’un triple meurtre à Vevey. Un site internet propose une lecture différente de l’affaire.

© LDD | Un site internet pose plusieurs questions demeurées sans réponse.


G.-M. B. | 31.07.2010 | 00:04

Attendue d’un moment à l’autre, la décision de la Cour cantonale de cassation dira si F. L. a été reconnu coupable à tort ou à raison. Pour un groupe désormais fort de plus 1100 personnes réunies sur Facebook, cet homme de 45 ans, qui a écopé de la prison à vie, est victime d’une erreur judiciaire. L’absence d’aveux et de preuves formelles interdit selon eux de le considérer comme le meurtrier, en décembre 2005 à Vevey, de sa mère, d’une amie octogénaire de celle-ci, ainsi que de sa sœur, dont le corps n’a jamais été retrouvé.

Un site internet vient d’être créé par Marlène Curtet, amie du condamné, afin de diffuser une lecture du dossier radicalement différente de celle du Tribunal criminel de Lausanne, en mars dernier. On y trouve des pièces du dossier pénal, une analyse du contexte et du procès, ainsi que les lettres ouvertes écrites par F. L. depuis sa cellule, à Bochuz.

Une association de soutien a par ailleurs été fondée. «L’un des buts est de récolter des fonds, explique Marlène Curtet. Ses avoirs ont été séquestrés. L’avocat ne facture pour le moment pas ses honoraires, mais nous devons faire des avances de frais de justice à chaque fois que nous déposons un recours, sinon celui-ci n’est même pas examiné.»

Reste à savoir qui, si F. L. est innocent, serait l’auteur de ces meurtres? «Notre site n’est pas accusateur, mais nous allons développer plusieurs hypothèses.» Et d’affirmer que «toutes les pistes n’ont pas été explorées dans cette affaire, où F. L. a été considéré d’emblée comme coupable. D’autre part, les imprécisions de l’enquête ont mené à un verdict qui n’est autre que la plus grave erreur judiciaire qu’ait connu ce pays.»

www.affaire-legeret.ch

 



27/08/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres