PerleDeDiamant

PerleDeDiamant

11-Septembre, les ratés du FBI… par le FBI

11-Septembre, les ratés du FBI… par le FBI

F.B. Aïe / jeudi 9 septembre par Laurent macabies

Deux journalistes ont rencontré des agents du F.B.I. en fonction pendant les attentats du 11 septembre 2001. Des témoignages passés presque inaperçus, dont Bakchich diffuse des extraits.

Revoilà le 11 septembre. Comme chaque année, forums et sites web vont être bombardés de théories plus ou moins fumeuses sur les attaques des tours du World Trade Center en 2001, avec foultitude de « preuves » censées être inexpliquées voire volontairement cachées par les autorités.

Au milieu des thèses délirantes sur les attentats du 11 septembre, se trouvent des zones d’ombre moins médiatisées mais relevées par des investigateurs comme Éric Laurent.

Les journalistes David Carr-Brown et Fabrizio Calvi ont mené une enquête de trois années sur l’histoire et le fonctionnement du F.B.I. pour en tirer un livre (F.B.I., l’histoire du Bureau par ses agents, éd. Fayard, Janvier 2010) et une captivante série documentaire diffusée en plusieurs parties sur France-5. Dans le cinquième épisode consacré à « la menace terroriste », des témoignages étonnants de cadres de la célèbre organisation d’investigation passés quasiment inaperçus, tant le livre et le documentaire sont fournis. Ils valent pourtant le détour.

Le témoin-clé qui fuit

Pour la première fois, l’agent du FBI Dan Coleman, qui a traqué Ben Laden pendant dix ans, raconte en détails la façon dont on lui a remis le fameux passeport d’un des pirates de l’air qui a nourri moult interrogations. D’abord rapporté par la presse comme le visa de Mohammed Atta, le document (retrouvé intact dans les décombres) s’est avéré être celui de Satam al-Suqami, l’un des cinq hommes nommés par le F.B.I. en tant que pirate de l’air du vol d’American Airlines. Le récit de l’agent ne risque pas de rassurer sur la pertinence de la preuve…


11-Septembre, les ratés du FBI (1/2)
envoyé par bakchichinfo. - L'info internationale vidéo.

« Quelqu’un avait tendu le passeport [à l’inspecteur de police du quartier], et quand il a relevé la tête, le type s’était enfui », relate Dan Coleman. « Dans n’importe quelle investigation, on aurait cherché à en savoir plus sur la personne qui aurait trouvée le passeport », s’étonne David Carr-Brown. « Toute l’enquête se base ensuite sur ce passeport donné par on ne sait qui », fait remarquer le journaliste à Bakchich, « c’est totalement fortuit ! »

Approximations

Outre les abondants dysfonctionnements dans les investigations du F.B.I. et de la C.I.A. relevés par le livre de Calvi et Carr-Brown, l’enquête s’attarde par ailleurs sur les prédispositions des fins limiers du Bureau à désigner les coupables au sein d’Al-Qaïda. Un agent du F.B.I., Ali Soufan soutient que l’on aurait pu éviter les attaques si la C.I.A. avait partagé certaines informations. C’est lui qui a pu dresser la liste des pirates après avoir interrogé le chauffeur de Ben Laden, Salim Ahmed Hamdan. La façon dont il s’y est pris pour arriver aux conclusions qu’il désirait ressemble à un beau coup de bluff.


11-Septembre, les ratés du FBI (2/2)
envoyé par bakchichinfo. - L'info video en direct.

« D’où viennent les photos qu’il montre au chauffeur ? », questionne David Carr-Brown, « il n’a pas voulu le dire ». « Ils ont cherché à établir des corrélations plutôt aléatoires », poursuit le journaliste. « Le chauffeur n’a fait que répondre : "Oui, j’ai rencontré ces mecs" et pour Soufan, c’était la grande preuve ! », nous fait-il ensuite remarquer. Un passeport vers d’autres interrogations.

Couverture du livre sur le FBI de Fabrizio Calvi et David Carr-Brown

------

Lire et relire sur Bakchich.info :

Ils avaient choisi le mauvais gars… Traqué par le gouvernement et vilipendé par les médias, Steven Hatfill, alias "le tueur à l’anthrax", a été innocenté. Neuf ans après les attentats de 2001, il rompt enfin le (…)
C’est l’heure des adieux pour George W. Bush. Petit hommage vidéo pour fêter le départ du président des Etats-Unis.
Fin de l’ère Bush et crise financière obligent, cette année, Al Qaida semble bouder l’anniversaire du 11 septembre 2001 et de la destruction des tours jumelles du World Trade Center.
La Chambre des représentants américaine a diligenté une enquête sur un programme secret de la CIA qui, sous l’administration Bush, visait à éliminer des “terroristes”. Aboutira-t-elle ? Pas sûr…
Selon Jacques Baud, colonel dans l’armée suisse et ancien des services, aucune preuve n’accuse le Saoudien des attentats du 11 septembre.
L’humouriste Bigard est comme tu sais l’ami du chef de l’Etat français - qui l’an passé l’emmena, dans ses bagages et à nos frais, jusques au Vatican, où de conserve ces deux-là baisèrent l’anneau d’un octogénaire autrichien déguisé en Père Noël. (…)
Plus de sept ans après, le 11 septembre continuerait-il de sidérer les esprits au point que toute réflexion à ce sujet, même la mieux intentionnée, ne puisse s’empêcher de verser, par glissements successifs, dans de regrettables errements ? On peut se (…)
« Bakchich » publie en exclusivité les bonnes feuilles d’« Au nom du 11 septembre… », un ouvrage de journalistes et d’universitaires sur les dérives de la lutte contre le terrorisme des démocraties (…)
Roland Jacquard, Xavier Raufer, Antoine Sfeir, Antoine Basbous… Autant de spécialistes hyper médiatiques des questions de terrorisme et dont le discours est analysé et décrypté dans « Au nom du 11 septembre… Les démocraties à l’épreuve du terrorisme (…)


09/09/2010

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres